projectile minenwerfer léger

Aller en bas

projectile minenwerfer léger

Message par Invité le Sam 16 Juil 2011 - 12:25

Les minenwerfer étaient des armes de siège, devant les difficultés de l'artillerie à venir à bout des fortifications, l'allemagne commenca à développer un minenwerfer lourd ( 25 cm ) qui fut suivit du moyen ( 17 cm ) et du léger ( 7,6 cm ).
Au début du premier conflit elles relevaient de l'arme du génie ( armes de siège ) avant de passer sous autoritéde l'infanterie en 1918 .
L'arme permettait le tir de projectiles explosifs, antichar, éclairants, porte-message ou d'exerçice. Elle devait permettre le tir vertical ou tendu, être mobile , avoir une bouche proche du sol pour faciliter la mise à l'abri ds servants.
Elle était inférieur à l'artillerie en terme de portée, , de rapidité de mise en batterie, et de cadence de tir.
Une photo valant tous les discours, voici un projectile pour minenwerfer léger:



[img][/img]

La caractéristique principal se situe en dessous, : c'est un coup complet qui a une charge propulsive incorporée ( voir les 6 évents sur la photo ci-dessous ) et une étoupille percutante vissée dans la plaque de culot, ainsi qu'une fusée à poste:

[img][/img]

La fusée ci-dessous est du type l W M Zdr2 ( à la fois fusante et percutante ) pour le projectile explosif, pour le projectile porte-message il s'agit de la l W M Z 2 f l nach m, dérivée de la précédente mais dépourvue de détonateur relais.



[img][/img]



Le projectile porte-message DORA pouvait porte un message à une distance de 1300 mètres ( le fonctionnement sur la trajectoire de la fusée diffusait des gaz dans une chambre de détente au dessus du pot fumigène, la pression de ces gaz permettait le cisaillement des ergots d'assemblage, l'ensemble porte-message était alors éjecté et retombait en marquant sa chute d'une trainée de fumée).

Enfin le projectile éclairant type berta ( toujours des prénoms féminins ) était destiné à éclairer les lignes adverses au dela des portées des artifices tirés par les pistolets ou fusils.
Il était armé d'une fusée ZZS24 ( 24 secondes ).
Le pot éclairant était éjecté et brulait pendant 20 secondes sous parachute. Suivant la charge de poudre et l'angle de ti, le rayon éclairé allait de 500 m à 1000 m.

Le 11 novembre 1918, l'allemagne disposait de 1 200 minenwerfer lourds, de 2 400 moyens et de 12 000 légers ( armes de constrcuction simple qui permit sa fabrication en grande série ) ; au cours du conflit elles avaient fait la preuve de leur capacité à remplir des missions dont l'artillerie était incapable ou pour lesquelles elle n'était pas disponible.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: projectile minenwerfer léger

Message par Fondateur le Sam 16 Juil 2011 - 14:41

Bonjour Xmun,

Merci pour ce splendide reportage qui, j'en suis sûr, ne tardera pas à s'étoffer !

Cordialement
Le fondateur

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir."
Maréchal de France Ferdinand FOCH
avatar
Fondateur
FONDATEUR
FONDATEUR

Nombre de messages : 1238
Ville : Chcago
Age : 53
Emploi/loisirs : Historien, écrivain conférencier
Points : 2474
Date d'inscription : 08/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forest.frenchboard.com

Revenir en haut Aller en bas

minenwerfer moyen en coupe

Message par Invité le Dim 31 Juil 2011 - 0:02

[img][/img]
Une photo valant tous les discours, on peut remarquer les 6 évents au culot , et juste au dessus la cavité dans laquelle viennent se placer les charges propulsives amovibles sous formes d'empilement de disques perforés et numérotés de 1 à 4, ces disques sont initiés par une amorce à percussion au centre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: projectile minenwerfer léger

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum