Henri de La Tour d'Auvergne, vicomte de Turenne, à Bussang le 16 Juin 1675

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Henri de La Tour d'Auvergne, vicomte de Turenne, à Bussang le 16 Juin 1675

Message par yves philippe le Jeu 31 Oct 2013 - 12:36

oui, je sais, habitué à relater les faits qui remontent à 70 ans ( 39/45), je suis ici un peu en dehors de mon sujet  

Néanmoins, en faisant mes recherches je me suis souvenu d' un détail que j'avais appris au collège du Thillot avec le prof d'histoire.
Je m'en souviens comme si c'était hier. Le prof avait posé une question à la classe (là, je ne me souviens plus dela question)
mais je me souviens que du fond de la classe, une réponse avait été donnée par un Bussenet.
Il avait répondu "Turenne". Toute la classe s'était retournée vers lui en se demandant où il était allé chercher ce nom que visiblement personne ne connaissait.

Apres lui avoir octroyé un 20 en participation, le prof (Vincent Decombis pour ne pas le citer, et que je salue bien bas ici) nous avait fait un topo sur la guerre de Trente ans.

C'est comme ça que j'ai appris qu'un Maréchal de France était passé par chez nous.

Me remémorant ces faits dernièrement, j'ai collecté quelques infos que je dépose ici.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Henri de La Tour d'Auvergne, vicomte de Turenne, communément appelé "Turenne"
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1450
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 1933
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Henri de La Tour d'Auvergne, vicomte de Turenne, à Bussang le 16 Juin 1675

Message par yves philippe le Jeu 31 Oct 2013 - 12:39

La ville de Bussang garde toujours une trace de ce passage, une maison ou ce Général d'Armée aurait passé une nuit.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1450
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 1933
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Henri de La Tour d'Auvergne, vicomte de Turenne, à Bussang le 16 Juin 1675

Message par yves philippe le Jeu 31 Oct 2013 - 12:41

quelques explication sur la raison de son passage à Bussang !

Extrait du forum "Association Chateaux forts et villes fortifiées d'Alsace"

(...) Quelques années plus tard, en 1675, durant la guerre de Hollande, les murailles de Turckheim seront une ultime fois les témoins d'une fameuse bataille de Turenne. 
En effet, le grand général français, qui a battu les Autrichiens à Entzheim, fait semblant de se retirer d'Alsace en passant par la route de La Petite-Pierre, alors que les Autrichiens, qui ont réussi à se regrouper, se retranchent au Glœckelsberg. Turenne longe les Vosges sur le versant lorrain et revient en Alsace par le col de Bussang, alors que les Autrichiens, le croyant parti, s'éparpillent en Haute-Alsace. 
Le stratège français réussit ainsi à défaire les troupes impériales du prince-évêque de Munster et la cavalerie autrichienne de Hermann de Bade à Brunstatt et à Ensisheim avant d'investir Turckheim en passant par la porte de Munster. Puis, quittant la ville par l'Oeltor (porte du Brand), il prend ses ennemis de revers avant de faire tomber Colmar et de poursuivre ses adversaires jusque dans le pays de Bade où il trouvera la mort l'année suivante. Cet épisode mettra fin définitivement aux espoirs d'autonomie de l'ex-ville impériale désormais française.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par yves philippe le Jeu 31 Oct 2013 - 13:05, édité 1 fois
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1450
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 1933
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Henri de La Tour d'Auvergne, vicomte de Turenne, à Bussang le 16 Juin 1675

Message par yves philippe le Jeu 31 Oct 2013 - 12:46

Extrait du site "Thann et son patrimoine"

Bien que rattachée à la France, en 1648, Thann, occupée par le parti de la Fronde, sera
encore assiégée en 1654, et ne prêtera serment au roi qu'en 1655. Cédée en apanage à Mazarin par
Louis XIV en 1659, elle n'en perdra pas moins son château, démoli d'ordre du roi en 1673, et subira
encore l'année suivante l'occupation brandebourgeoise avant la reconquête de Turenne en 1675.

Extrait du site "Musée virtuel du protestantisme"

 En 1674 Turenne est chargé de tenir l'Alsace avec des forces réduites : il passe le Rhin et incendie le Palatinat mais les Impériaux franchissent à leur tour le Rhin et s'installent à Strasbourg. Turenne manœuvre dans les Vosges en plein hiver, surprend les Impériaux à Mulhouse et il est vainqueur à Turckheim. Les Impériaux repassent le Rhin, mais reviennent en Alsace quelques mois plus tard. Turenne est tué par un boulet lors d'une reconnaissance à Sasbach (Allemagne).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1450
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 1933
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Henri de La Tour d'Auvergne, vicomte de Turenne, à Bussang le 16 Juin 1675

Message par yves philippe le Jeu 31 Oct 2013 - 12:58

Cette maison devint un hôtel ( une boite de nuit même dans les années 80 je crois ).

Un souvenir en rappelant un autre, un peu plus rescent, prémisse à ma carrière militaire
C'est celui d'un des chants militaires que j'ai appris en marchant au pas cadencé

                                       Les Dragons de Noailles

       Ils ont traversé le Rhin
Avec Monsieur de Turenne
       Au son des fifres et tambourins
Ils ont traversé le Rhin

Refrain :
Lon, lon, la
Laissez les passer
Les Français sont dans la Lorraine
Lon, lon, la
Laissez les passer
Ils ont eu du mal assez

       Ils ont incendié Coblence
Les fiers Dragons de Noailles
       Et pillé le Palatinat
Ils ont incendié Coblence

       Ils ont fait tous les chemins
D’Anjou, d’Artois et du Maine    
       Ils n’ont jamais eu peur de rien
Ils ont fait tous les chemins
               Refrain
       Ils ont pavoisé Paris
Les fiers Dragons de Noailles
       Avec les drapeaux ennemis
Ils ont pavoisé Paris
               Refrain

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

à droite de la route "L'Hotel Turenne"

Dédiée au Maréchal de Turenne, l'histoire de la musique de cette marche daterait de 1678. Ce chant de l'Ancien Régime connaîtra son heure de gloire durant la Troisième République au cours de laquelle il symbolisa l'attachement de la France aux départements perdus en 1870. Il convient de rappeler qu'au XVIIéme siécle, les troupes qui ne sont pas encore encasernées sont à la charge de l'habitant, de sorte qu'un régiment victorieux est d'autant plus populaire qu'il vit sur l'ennemi.  ( Extrait du blog du 2eme cuir)
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1450
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 1933
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Henri de La Tour d'Auvergne, vicomte de Turenne, à Bussang le 16 Juin 1675

Message par yves philippe le Jeu 31 Oct 2013 - 13:31

le passage des armée du Général De Turenne aurait laissé une autre empreinte dans la région.
Une bataille qui aurait eu lieu sur les hauteurs de St Maurice Sur Moselle, en limite Vosges Alsace.
Cette bataille aurait été tellement violente qu'elle aurait teint en rouge, par le sang versé, l herbe Vosgienne.
L'endroit de cette bataille se serait ensuite appelé "Le Rouge Gazon".

extrait du blog "Le blog de Christophe – Le journal d un randonneur"

La guerre de Hollande dure depuis déjà 2 ans lorsque en fin décembre 1674 le maréchal Turenne qui commande l'armée française décide contrairement aux usages de l'Époque de passer à l'offensive: à la mauvaise saison on observait généralement une trêve
En plus il fait passer ces troupes par la montagne. Son premier objectif est Belfort

Mais faire passer 30 000 hommes par un seul col c'est risqué: l'armée s'étirerait de trop. Aussi il la divise en plusieurs colonnes qui prendrons des chemins différents. En regardant la carte 2 routes semble évidente:
En passant par le Ballon d'Alsace c'est la plus direct
Celle par le Ballon de Servance
Les autres sont plus difficiles à cerner dont celle qui aurait passé par le Rouge Gazon
Et c'est cette troupe qui aurait rencontré un groupe d'éclaireurs ennemi qui aurait été taillé en pièce, il ni aurait eu aucun survivant pour donner l'alerte
Bref tous ce beau monde arrive devant Belfort le 27 décembre qui est pris sans coup férir, le 29 c'est autour de Mulhouse de tomber aussi facilement la le maréchal laisse son armées reposer quelque jour
Pendant ce temps les impériaux commandé par le duc de Brandebourg ne bougent pas de leur camp situé a Turckeim prés de Colmar
Turenne reprend donc sa marche et le 5 janvier il culbute l'ennemi à Turckeim qui est obligé de repasser le Rhin

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

une autre explication tenterait à dire que le nom est simplement la résultante des teinte rougeâtres que prendrait le gazon avec l'automne ou les effets du soleil.
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1450
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 1933
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Henri de La Tour d'Auvergne, vicomte de Turenne, à Bussang le 16 Juin 1675

Message par Fondateur le Jeu 31 Oct 2013 - 20:14

Bonsoir Yves,

effectivement, M. de Turenne fit quelques excursions par chez nous, mais sans arriver ici à Remiremont.

Lors de la guerre de Trente ans, il envoya un de ses lieutenants, le marquis de Jonchette pour assiéger Remiremont.

Voici un extrait de mon livre à ce sujet :

2 Juillet 1639
Le siège de la ville par les troupes françaises du vicomte de Turenne, commandé par M. de  La Jonchette a commencé. La ville, entourée de remparts, n’est défendue que par 30 hommes. Les bourgeois de la ville afin de défendre leurs biens, prennent les armes. M. de Jonchette lança deux assauts qui furent repoussés avec beaucoup de perte.
M. le marquis de Ville réussit à s’échapper et gagna la Franche Comté pour tenter de trouver du monde pour sauver les assiégés.
M. de Jonchette fit placé une batterie de canons, qui en quelques heures ouvrit une brèche large de vingt pas. Les soldats et les bourgeois ne pouvant à la fois, défendre la cité et colmater les brèches, le commandant de la place réquisitionna les femmes qui refusèrent de sortir de chez elle. L’abbesse Catherine de Lorraine, fille du duc Charles III de lorraine, donna l’exemple et accompagnée par les chanoinesses, se mit à l’ouvrage pour colmater la brèche. Par cet acte, elle entraîna la population et la brèche fut vite comblée.

5 juillet 1639
Une compagnie de cavalerie lorraine, venant de la Franche Comté, commandée par le marquis de Ville, avec 150 hommes d’infanterie,  réussit à pénétrer dans la ville et à repousser avec les assiégés, les français.

8 juillet 1639
Les français abandonnent le siège, ayant perdu 700 hommes, tués, blessés ou prisonniers.

C'est d'ailleurs pour cela que l'on trouve à Remiremont ces deux noms "la Tour d'Auvergne" et "Jonchette".

Le premier fut attribué au fort du Parmont, en 1887, lorsque le général Boulanger demanda à ce que l'on rebaptise les bâtiments, forts et batteries militaires d'un nom de militaire ou homme illustre.

C'est ainsi que pour six mois, le fort du Parmont devint "le fort de la Tour d'Auvergne".
De mars à octobre 1887.

Nom qu'il ne conserva que quelques mois, puisque le ministre de la Guerre succédant à Boulanger, abrogea la loi de ce dernier et fit réinstaurer les appellations d'origine.

L'autre nom "Jonchette" fut d'abord donné au camp qui se situait au dessus de la Ville, sur le site du Parmont, un peu en dessous du fort. C'est là que M. de Jonchette installa son camp et ses batteries pour tirer sur la ville.

Le nom de "Jonchette" fut donné à un édifice de la ville, au Rhumont "tour de Jonchette".

Amicalement
Florian

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir."
Maréchal de France Ferdinand FOCH
avatar
Fondateur
FONDATEUR
FONDATEUR

Nombre de messages : 1212
Ville : Chcago
Age : 51
Emploi/loisirs : Historien, écrivain conférencier
Points : 2440
Date d'inscription : 08/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forest.frenchboard.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Henri de La Tour d'Auvergne, vicomte de Turenne, à Bussang le 16 Juin 1675

Message par yves philippe le Jeu 31 Oct 2013 - 21:24

Bonsoir Florian

au final, ce post avait bien toute sa place ici, puisque lien il y a avec l'essence même de ce site
cordialement Yves  
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1450
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 1933
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Henri de La Tour d'Auvergne, vicomte de Turenne, à Bussang le 16 Juin 1675

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum