A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 19:26

En 2010, à l'occasion d'un travail de mémoire portant sur le vécu des gens de la vallée de la Haute Moselle (Vosges) au cours de la dernière guerre mondiale, une information est communiquée à Yves PHILIPPE: Un avion se serait crashé au cours de ce conflit sur la commune de RAMONCHAMP (88160).
Avec un ami, Francis FROIDEVAUX, lequel est passionné par l'aviation, ils se mettent en quête d'éclaircir ce petit fait de guerre qui semble totalement dissout dans la mémoire locale.
Après deux années d'investigations acharnées sur le terrain, le fait est confirmé, le lieu du crash est localisé. Par contre les recherches au niveau des diverses archives les orientaient sur deux pistes possibles. En effet, si dans un premier temps, Yves et Francis établissent que l'avion tombé à RAMONCHAMP est un P-47 Thunderbort, ils ont alors le choix entre deux pilotes possibles:
Soit un pilote français d'une escadrille Française; Jean Pierre CASABONNE
Soit un pilote américain d'une escadrille Américaine; Robert Thomas SHELTON.
Finalement les recherches de RAMONCHAMP aboutissent au début de l'année 2012, le pilote CASABONNE est bien celui qui a sauté sur cette commune le 15 Octobre 1944 tandis que son avion se crashait dans le "Bois du Hêtray". ( voir rubrique spécifique sur ce forum)
 
Avec la clôture de cette enquête, Yves et Francis se promettent d'exploiter maintenant le dossier SHELTON afin de sauvegarder sa mémoire. 
L'enquête CASABONNE leur a permis de se faire un peu les dents sur les avions P-47  et leur a permis également d'obtenir des informations sur le crash du Lieutenant SHELTON par l'intermédiaire du site "P-47 DATABASE" orchestré par Monsieur Didier BADIQUE.
 
Yves et Francis connaissent donc l'identité du pilote, (Robert Thomas SHELTON), la date du crash (11 Septembre 1944), le lieu approximatif (Région de CORNIMONT 88310) et le type précis de l'avion. Il s'agit d'u P-47 D2-RA  (type Razorback) N° 42-22548. Contrairement à RAMONCHAMP où ils ne savaient rien sur l'accident,( fait qu'ils ont pourtant élucidé), ils se disent que pour l'avion de CORNIMONT, "ça devrait être du gâteau".


Dernière édition par yves philippe le Mer 12 Oct 2016 - 23:47, édité 1 fois
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 19:29

 Nous sommes au mois de Juin 2012, et Yves apprend, en surfant sur internet qu'en fait, le pilote R.T.SHELTON a été inhumé au cimetière militaire de St AVOLD (57). Cet élément créé une piste supplémentaire vers un département au fort passé militaire. Yves envoi donc une demande de renseignement sur le site qui gère ce cimetière Américain. Une réponse émise par M. Michel AUBURTIN lui confirme les faits et lui procure quelques informations sur l'accident relatif au P-47 de SHELTON.
 
Par ailleurs, des échanges d'émails survenus sur le site « FOREST -fortduparmont », qu'Yves et Francis alimentent, leur permettent d'entrer en relation avec monsieur Jean Louis DELATTRE. Ce dernier, qui renseigne le site « FRANCE-Crash », leur procure le "M.A.C.R" N° 9123 lié au pilote Américain, c'est à dire le rapport d'accident.
Voici ci dessous une traduction du rapport d'accident et des témoignages qui y sont adjoints. 
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 19:30

Traduction du rapport de perte (MACR)


QUARTIER GENERAL
ECOLE DE PILOTAGE DE L ARMEE DE L AIR ( FORMATION – MONOMOTEUR)
CREIG FIELD, SELMA, ALABAMA

AGFC-E-201- Shelton, Robert T. Jr - 01107687

OBJET : Rapport de perte

To : L'Adjudant Général, Département de la Guerre, Washington 25, D.O


1. Le résumé d'informations fait état d'une mission de reconnaissance armée menée le 11 Septembre 1944, par le 514 eme Fighter Squadron , 406eme Fighter Group, au cours de laquelle le 1er Lt Robert T Shelton Jr, 011007687, Armée de l'Air, a été porté manquant;

2. Le Lt Colonel Kelly, Commandant le du 406 Groupe de chasse menait l'Escadron et ceci est son rapport, confirmé par les autres pilotes en vol participant à la mission.

a. La formation volait à une altitude de 300 mètres sol, près de Cornimont, France, ( 80 Km au Nord Ouest de Mulhouse – coordonnées indisponibles). La formation a été prise sous les feux d'une Flak légère ennemie. L'avion du Lt Shelton a été vu se faire toucher et descendre en vrilles vers le sol où il a explosé à l'impact. Aucun parachute n'a été vu en l'air ou au sol.

b.Les chasseurs du 514 eme Fighter Group ont la conviction que le Lt Shelton, a été tué dans le crash. L'avion est tombé en territoire ennemi et il a été impossible de vérifier l'information, alors il a été inscrit sur la liste des perdus au combat.


3. Le Capitaine Warnen T. Lenharte, 0795989, de l'Armée de l'Air a été désigné pour enquêter sur le crash le 08 Aout 1945 pour le compte du XXIX ème Tactical Air Command.

a. C'est dans les environs de Cornimont, France, munis des coordonnées du crash que des recherches ont été faites entre les 08 Aout et le 12 Aout 1945.

b. Des recherches ont été faites auprès du Maire et du bureau de la Gendarmerie. Les habitants ont été contactés concernant des informations sur un crash courant Septembre 1944, sur une surface de 17 Km carré autour de Cornimont. Aucune personne n'a le souvenir du crash d'un avion aux environs de cette date. Aucun p-47 n'est tombé ou s'est crashé sur ce secteur.

c. Cet officier de renseignement pense dans son rapport que le bureau de commandement a relevé de mauvaises coordonnées du crash communiquées par le commandant de vol qui les l'aurait mal localisées sur la carte.

(AGFC-E-201 Lieutenant Commander Shelton Robert T Junior - rapport de perte – 28:DEC/1945) ( Page 2)

d. Le rapport d'investigations d’Août 1945 du XXIX TACT a été soumis au Lt Colonel John L. Lacke de ce service en vue d'une communication aux échelons supérieurs du ministère de la guerre.

e. D'éventuelles informations ou confirmations pourraient être obtenues auprès de l'Officier de Renseignements du 406 eme Fighter Group, 9th Air Force.

Warnen T. Lehnary
Capt. Air Corps
0795989
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 19:30

Additif N° 01:
Déclaration:

Notre vol a commencé à faire une passe de mitraillage sur des véhicules allemands à environ 6000 pieds, le 11 septembre 1944.
Lt Shelton était le N° 02 et j'étais en N° 04, à environ 1000 m derrière lui.
Il est allé faire une passe de mitraillage normale quand à environ 1000 pieds d'altitude, son avion a commencé à décrocher par la gauche.
Il a vrillé environ trois fois et a heurté le sol à environ 275 miles par heure
L'avion explosé quand il a heurté le sol.
Je pense qu'il a été frappé par Flak dans sa course, laquelle a soit touché sa surface de contrôle soit déchirer une partie de son aile gauche, engendrant ainsi l'avion à enclencher
Robert E Gotttshaik - 2ème Lt
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 19:31

Additif N° 02:

Le 10 septembre 1944 Lt Shelton R Robert Jr 01107687 volait en N° 02 bleu, il était directement devant moi, je volait en N°03 bleu. Nous avons attaqué des camions dans une zone fortement défendue et le plan du Lt Shelton a été frappé par laFlack pendant sa course de mitraillage, provoquant son avion à plonger dans une colline juste en face de moi. Il a explosé instantanément, il n'y avait aucune chance pour que le Lt Shelton de s'en sorte.
William M Roth - 2ème Lt
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 19:34

La joie induite par l'exploitation d'un tel document fait apparaître également un sérieux bémol à leur ambition, en effet, ils ne peuvent maintenant ignorer qu'au mois d’Août 1945, des enquêteurs américains sont venus à CORNIMONT pour établir précisément les conditions de la mort de leur pilote, lequel avait été porté disparu, (Missing In Action – MIA), et que leur recherches n'avaient pas abouti.
Cette crainte avaient été confirmée par un vain porte à porte qu'Yves et Francis avaient effectué sur cette commune en 2011 mais qui les avait orientés sur plusieurs autres avions tombés dans la région.
Ils savent également que des réserves sont émises sur le rapport d'accident américain quant au lieu précis du crash.
 
Au rapport d'accident traduit ci dessus est joint un plan permettant de localiser la zone de crash.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 19:35

Jean Louis DELATTRE leur conseille donc de prendre attache avec les instances Américaines afin d'obtenir l'I.D.P.F (Le dossier personnel du pilote) lequel est susceptible de détenir des indices précis sur le lieu d'inhumation initial de l'aviateur, avant le transfert de son corps au Cimetière Américain de St AVOLD.
Le 16 Juillet, Yves envoi donc un courrier à Monsieur Le consul Général des États Unis à STRASBOURG. Une réponse émanant de ce diplomate lui propose plusieurs services Américains susceptibles de le renseigner.
Le 03 Août 2012, Yves envoi dans un premier temps une demande de concours au site américain [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] dans le but d'obtenir I.D.P.F relatif à l'événement.



Fort des éléments en leur possession, courant Octobre, Francis entreprend de faire un porte à porte sur le secteur des "Rosiers" commune de CORNIMONT (88310), orienté en cela par Roger GRANDGIRARD, originaire de cette commune, mais demeurant maintenant à FERDRUPT (88160).
Arpentant le secteur de TRAVEXIN, (Lieu-dit de la commune de CORNIMONT jouxtant le secteur des "ROSIERS"), Francis apprend qu'il y a une vingtaine d'année, Un monsieur STIKER, demeurant aux "ROSIERS" avait réalisé à son domicile un petit musée avec des vestiges de guerre dont un morceau d'une pale d'avion de 1m20.
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 19:36

Mr STIKER, malgré ses problèmes de santé, se souvient avoir récupéré ce morceau d'hélice en forêt après la guerre. Toutefois sa mémoire ne lui permet pas d'être plus précis.
Fin Octobre, Francis arpente les chemins forestiers au dessus du secteur des Rosiers, au détour d'un étroit virage il se trouve nez à nez avec un tracteur agricole tractant une remorque de bois. Profitant de la manœuvre, un dialogue s'instaure entre les deux conducteurs. Monsieur Roger MANGEL apprend alors à Francis qu'un certain Jean Marie ETIENNE lui avait dit il y a plusieurs dizaines d'années qu'un avion s'est retrouvé en perdition pendant la guerre et serait tombé au dessus des Rosiers.
En outre, Monsieur Jean Marie ETIENNE, résidant maintenant dans le Sud de la France, aurait été témoin des faits. Il aurait vu un avion qui aurait frôlé la flèche de la toiture du château CHAVANNE à Travexin.
Par chances, M. ETIENNE reviendrait séjourner à Travexin vers le 11 Novembre prochain.

Le 28 Octobre, Francis informe Yves du résultat de ses recherches. Il se trouve qu’Yves et Jean Marie ETIENNE ont travaillé ensemble au début des années 80 à TRAVEXIN, au Tissage CHAGUE, ex-propriété de la famille CHAVANNE.
 
Rendez vous est pris à TRAVEXIN le 12 Novembre au domicile de Mme CUNY avec Jean Marie ETIENNE.
Il confirme leur avoir été le témoin oculaire, alors qu'il avait neuf ans, d'un passage à très basse altitude d'un avion de chasse en perdition, duquel s'échappait une épaisse fumée.
Un matin d'une belle journée, alors qu'il se trouvait avec son père dans le jardin, il entend un avion qui vient du MENIL (88160). Selon ses souvenirs d'enfant, l'avion en perdition touche la flèche du toit du château du directeur du tissage CHAGUE; Il précise que le jardin dans lequel il se trouvait est situé une dizaine de mètres en deçà de la maison de maître.
Jean Marie voit ensuite l'aéronef cabrer et passer au dessus des "ROSIERS", en direction de XOULCES.
Voyant cela, son père lui déclare: " Celui là, il n'ira pas loin".
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 19:38

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Trajectoire de l'avion décrite par Jean Marie ETIENNE.
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 19:40

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Indexation des mains courantes à l'intérieure desquelles une prospection a été faite, sans résultat, le 13 Novembre
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 19:41

Yves et Francis font alors le parallèle entre les informations apparaissant sur le M,A,C,R et celles qui viennent de leur être communiquées par Monsieur ETIENNE. En effet le secteur des "ROSIERS" est exactement celui où est répertorié le crash du Lieutenant SHELTON. 

Mr. ETIENNE ajoute que juste après la guerre, le bostryche s'est déclaré dans la forêt de résineux au dessus des Rosiers. Un pan de la forêt a été abattu par des bûcherons venus de l'Est. A cette occasion, des morceaux d’aluminium auraient été découverts, l'un d'entre, de la grosseur d'une main, a même été donné au père de J.M ETIENNE par les bûcherons.

Le 13 Novembre 2012, une balade en foret sur le secteur donné n'apporte aucun élément probant, toutefois, le secteur arpenté est répertorié sur une carte de façon, à avoir une idée objective de la partie restant à reconnaître.
Début Janvier 2013, à l'occasion de la présentation de ses vœux, Yves se rend chez un de ses petits cousins, Henri PHILIPPE demeurant aux « Malcôtes de Travexin». Là, il apprend que juste après la guerre, à proximité de la maison où Henri a toujours habité, ce dernier, âgé aujourd'hui de 79 ans, a trouvé en forêt une mitrailleuse calibre 12-7 à commande électrique. Cette arme fut enterrée quelques temps plus tard sous un remblai qui constitue désormais un mur de soutènement près de sa maison.
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 19:44

Henri est formel, la mitrailleuse était dotée de fiches qui ne pouvaient laisser aucun doute sur son type de commande. 
Yves s'interroge sur l'appartenance ou non de cette arme à l'avion du Lieutenant SHELTON qui a survolé cette zone quelques secondes avant le crash.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

   Indexation basse ; Lieu de découverte de la mitrailleuse à commande électrique.

  Indexation centrale :  Château CHAVANE

   Indexation haute: secteur où l'avion du Lieutenant SHELTON se serait écrasé.
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 19:45

Les recherches effectuées par Francis auprès de spécialistes de l'armement laissent penser que hormis le secteur aviation, les mitrailleuses Browning 12,7 à commande électrique n'ont équipés que des véhicules affectés à la défense anti aérienne (DCA). Elles étaient alors montées en "quadruple" sur des châssis lesquels étaient adaptables sur remorques tractées ou directement sur des véhicules lourds. 

Compte tenu de l'endroit ou cette mitrailleuse a été découverte par Henri PHILIPPE, il est peu probable que son origine soit terrestre, en conséquence elle ne pourrait provenir que d'un avion. 
Cette déduction rapprochée à un détail figurant dans le M.A.C.R où il apparaît dans un témoignage que l'avion aurait perdu un bout d'aile. Il est alors permis de penser que la mitrailleuse découverte par H. PHILIPPE peut provenir du P-47 du Lieutenant SHELTON tandis que celui-ci part en vrille avant de s'écraser à quelques centaines de mètres de là, au dessus du secteur des Rosiers.

Yves et Francis activent par ailleurs leurs différents contacts avec lesquels ils avaient déjà échangé lors de l'enquête sur le crash de RAMONCHAMP.
Par le jeu du bouche à oreilles, plusieurs informations émanant de ces différentes personnes, qui alimentent les sites sur l'aviation, sont protées à la connaissance de nos deux chercheurs: 
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 19:45

Crash du 11 septembre 1944 
Le 11 septembre 1944 le 1st Lt. Robert T. Shelton s’envole du terrain A-36 de Louplande/St Léonard (72 Sartre) pour effectuer une mission de reconnaissance armée. Lors du mitraillage au sol de véhicules ennemis, il est abattu par la Flak et s’écrase au sol vers 9h25mn et trouve la mort dans l’explosion de son avion. L’avion volait en n°2 de la section Blue, le crash fut observé par le 2nd Lt. Robert E. Gottschalk et William Roth. Le P-47 Thunderbolt type D2-RA serial number : 42-22548 code d’appel PZ-G portait le nom suivant ‘‘Gig’s-Up’’ lors de son crash à 2km au Sud-est de Cornimont dans les Vosges.
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 19:47

Parmi ces éléments apparaît une information très intéressante: l'heure du crash : 09h25. Cet horaire est à approcher des dires de Monsieur Jean Marie ETIENNE qui déclare que l'avion en détresse est passé au dessus de lui un matin par beau temps. 
Des investigations sur internet permettent même de retrouver une photo de l'avion en question.


Une photo où on découvre le Lieutenant Robert Thomas SHELTON est également obtenue par nos enquêteurs en herbe ainsi que les insignes relatifs à son groupe d'appartenance et à son escadron. De plus, ils acquièrent aussi la représentation des coloris que portait le P-47 Américain lors de son crash.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Vue du P-47 Thunderbolt, de type "Razorback", N° 42-22548, nommé "GIGS'UP".
(On remarquera la verriere rigide de l'avion qui a permis à Yves et Francis, de l'écarter de leur enquête sur le crash de RAMONCHAMP, puisque c'est un P-47 de type "Bubble Top" ( verrière bulle en plexiglas) qui s'est écrasé sur cette commune).
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 19:49

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

DEBOUT

Lt. Robert SHELTON, KIA 11 September 1944. - Lt. Milton "Sandy" Sanders.
ASSIS

Lt. Weldon Tostenson. -Lt. Bernie Sledzick. - Lt. Donald Smith. - Lt. James Billington, KIA 24 June near Dangy, SW of St Lo. - Lt. Edwin Unger.
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par CottonBaler88 le Ven 13 Mai 2016 - 19:51

yves philippe a écrit:[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Indexation des mains courantes à l'intérieure desquelles une prospection a été faite, sans résultat, le 13 Novembre
Bonjour ,
J'ai jamais fait le moindre morceau d'avions dans ce secteur.
Si tu y est déjà allez fouiller tu as du trouver d'autre choses par contre...


Dernière édition par CottonBaler88 le Ven 13 Mai 2016 - 19:55, édité 1 fois
avatar
CottonBaler88
MARECHAL DES LOGIS
MARECHAL DES LOGIS

Nombre de messages : 132
Ville : Vagney Area
Age : 17
Emploi/loisirs : Passionné par la WW2 dans les Hautes Vosges
Points : 160
Date d'inscription : 07/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par CottonBaler88 le Ven 13 Mai 2016 - 19:52

Par contre je vais en parle a des potes fouilleurs ... le secteur et fouiller depuis plus de 25 ans !
avatar
CottonBaler88
MARECHAL DES LOGIS
MARECHAL DES LOGIS

Nombre de messages : 132
Ville : Vagney Area
Age : 17
Emploi/loisirs : Passionné par la WW2 dans les Hautes Vosges
Points : 160
Date d'inscription : 07/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 19:55

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Insigne du 514th Fighter Squadron

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Insigne du 406th Fighter Group

_________________
Nous sommes tous des acteurs de l'Histoire
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 19:57

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Représentation du P-47 piloté par le Lt SHELTON le jour du crash
(communiquée par Michel   AUBURTIN)
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 19:58

Yves et Francis savent que les différents motifs et coloris arborés par l'avion lors de sa perte peuvent s'avérer déterminent lorsque les débris seront localisés sur le terrain.
 
Tous ces éléments alimentent effectivement les recherches mais une information de poids manque toujours au dossier. Qu'a fait le Lieutenant SHELTON entre le moment où son avion s'encastre dans la montagne et le moment où son corps vient rejoindre ceux de ses camarades de combat au Cimetière de St AVOLD, sachant que sa perte n'a jamais été recensée sur CORNIMONT.
 
« Et si SHELTON n'avait pas été tué dans le crash? ».
« Et si, blessé, il avait été fait prisonnier par les Allemands qui quadrillaient étroitement ce secteur ».
« Serait- il mort dans un hôpital basé à l'arrière de la ligne de défense allemande? »
Il ne faut pas oublier en effet qu'au 11 Septembre 1944 le département des Vosges et encore totalement occupé, le front ne se trouvant qu'aux portes des villes de DIJON ou de CHAUMONT. 
Les jours maussades sont mis à profit pour faire des recoupements dans les divers livres qui ornent la bibliothèque de Francis, entièrement dévouée à l'aviation. Ainsi, à la date du 11 septembre, il est confirmé dans le livre de Daniel DECOT; Pilote Français sur la France et l'Allemagne" qu'il faisait beau sur les Vosges ce jour là. Un autre livre; " Cinq années de guerre sur CORNIMONT", écrit par les gens du village et l'Abbé CLAUDEL, nous informe aussi que des mitraillages aériens ont été faits à cette date là sur les lignes défensives Allemandes qui se trouvaient sur CORNIMONT et que le camion STEINER a été mitraillé alors qu'il allait chercher de la farine.
 
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 19:59

L'hiver est mis à profit pour effectuer les différentes demandes d'autorisation, en vue d'être tout çà fait prêt à prospecter dès que le mètre de neige cumulé qui est tombé depuis le début de l'année 2013 sera fondu. 

Le 03 Avril 2013, Yves et Francis décident de recommencer la prospection sur Travexin. Francis, suite a des recherches internet effectuées sur le site "Géoportail.fr", a eu accès a des vues aérienne datant de 1950 du secteur des Rosiers. Sur une de ces vues, à droite du chemin qui part vers la vallée de Xoulces, Francis a repéré une tache étrange dans la végétation.
Avec Yves ils conviennent de localiser précisément cette tache sur le terrain et de commencer là la prospection.
A 09h00, alors que le givre recouvre encore le sol et que quelques taches de neige font de la résistance, les deux prospecteurs s'enfoncent dans le bois de sapins. Hélas, leur obstination ne les mets qu'en face de vulgaires débris de fontes résultant de la pluie d'obus qui s'est abattue sur la région à l'automne 1944 afin d'en déloger la résistance Allemande.
Ils savent, par leur expérience, qu'un crash d'avion laisse la majorité des traces dans un rectangle de cent mètres de large sur trois cent mètres de long. Alors comment localiser cette petite superficie dans les centaines d'hectares de forêt qui recouvre ce massif montagneux.

Parallèlement, l'ébruitement des investigations de nos deux chercheurs a largement débordé de l'arrondissement de REMIREMONT. La nouvelle est arrivée jusqu'aux oreilles de Serge LACROIX journaliste à L'EST REPUBLICAIN publié en Haute Saône, qui choisi justement ce jour là pour venir les rencontrer.
L'interview se déroule en pleine forêt. Bottes aux pieds et doudounes sur les épaules, Yves et Francis se livrent au journaliste, ouvertement et passionnément. Ils savent par ailleurs, que l'article à paraître est susceptible d'éveiller, quelque part en France, un souvenir qu'ils n'auraient su obtenir autrement.
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 19:59

De retour à son domicile, Yves analyse la photo aérienne du secteur des Rosiers, prise en 1951 par les services de l'Institut Géographique National (I.G.N). Il prend en compte deux données qui peuvent les faire avancer dans leurs recherches.
1°) Les zones déboisées (puisque le secteur où serait tombé l'avion a été coupé à blanc juste après guerre à cause du Bostryche).
2°) La trajectoire de l'avion, sur la base des dires de M. Etienne et du lieu de découverte de la mitrailleuse par M. PHILIPPE.
Il trace alors un rectangle, symbolisant la trajectoire de l'avion. Il constate que cette trajectoire, dans le cas où elle serait restée droite, abouti à la la région Nord Est de la butte appelée "le Rot du Sage".
Il fait part de ses observations à Francis, ensemble il décide d'exploiter prochainement cette zone qui est naturellement assez bien délimitée.

Le Dimanche 07 Avril, la moitié de la troisième page du journal VOSGES MATIN met en évidence, avec éloge, l'investissement de nos deux Vosgiens. L'article est en fait une version approchante d'un premier article, paru deux jours auparavant dans l'EST REPUBLICAIN Comtois.

Afin de créer un lien entre le lecteur et nos chercheurs, les coordonnées de Francis, lequel dispose de plus de temps libre que son complice, sont visibles à la fin de l'article.
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 20:00

L'action de ces médias se révèle positifs. Francis est contacté par des personnes qui, par internet et suite à la diffusion de l'article de presse sur divers réseaux sociaux, l'appellent de toutes les régions de France. Certains lui donnent des informations sur divers sites de crashs, d'autres font part de leurs satisfaction de voir que si longtemps après, on puisse encore accorder autant d'importance à des faits appartenant maintenant au passé, d'autres encore leur demande des conseils avant de faire des recherches similaires.

Toutefois, parmi ces divers contact, Monsieur Christophe CLEMENT, originaire de l'OISE, lui apporte un élément déterminent. Il déclare être en possession d'une somme très importante d'informations relatives à des soldats américains, tombés sur le sol Français. Il fait part d'une connaissance, locale, avec laquelle il a beaucoup œuvré pour sauver de l'oubli des soldats Américains inhumés au cimetière militaire du Quéquement, près d'EPINAL. Ce contact local se nomme Jocelyne PAPELARD.

Le hasard faisant quelques fois bien les choses, il se trouve que Madame PAPELARD est justement celle qui a incité Yves et Francis à devenir parrain de tombe au cimetière de DINOZE

Le respect unanime dont jouît madame PAPELARD met en confiance Francis qui entretient le contact avec M Christophe CLEMENT. Francis lui précise les recherches relatives à Robert T SHELTON. Christophe CLEMENT lui apprend qu'il détient un dossier relatif à SHELTON. Il lui communique les éléments suivants:
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 20:01

P-47 42-22548 du 1Lt Robert T Shelton (O-1107687) crashé au S/E 8 km de Cornimont 11 septembre 1944, il s'agit du serial 42-22548 piloté par le 1st Lt. Robert T. Shelton , inhumé temporairement au cimetière de Epinal.

Robert T. Shelton, Jr. 

ID: 01107687 
Entered the Service From: District of Columbia 
Rank: First Lieutenant
Service: U.S. Army Air Forces, 514th Fighter Squadron, 406th Fighter Group
Died: Monday, September 11, 1944 
Buried at: Lorraine American Cemetery 
Location: St. Avold (Moselle), France 
Plot: B Row: 8 Grave: 57
Awards: Purple HeartAdresse de la famille: SHELTON, Robert T. Jr, 
1353 Inqraham St., N W. 
Washington, D. C.
Pilot FOD
Il n'est pas mort lors du crash mais après à l'hopital. L'avion aurait coupé un poteau télégraphique avant de tomber.

Ces informations déterminantes, viennent combler la part de mystère formé par l'absence d'élément concernant ce pilote entre le crash de son avion et la localisation de son corps dans le département de la MOSELLE, mais surtout, confirmerait bien le crash dans le département des VOSGES.
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum