A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 20:04

Plusieurs communes du secteur, comme CORNIMONT,  LE THILLOT ou BUSSANG, disposaient à l'époque d'hôpitaux de proximité.  Par ailleurs le fait que l'avion ait touché une ligne télégraphique peut être mis en liaison avec celui où il frôle le toit du château CHAVANNE et suite à quoi des dégradations auraient été constatées sur la verrière de la maison de maître.
A coup sûre, ces dégâts ont été signalés  en vue de se voir octroyer logiquement les dommages de guerre, au tout au moins le dédommagement des réparations qui s'imposaient.

Seul petit bémol, l'accident est indiqué maintenant à 8Km S.E de CORNIMONT. La piste de Travexin serait elle mauvaise?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Vue aérienne du cimetière Américain de DINOZE (88)  - Le Quéquement -
où aurait été  inhumé une premiere fois le Lt SHELTON avec 2554 autres soldats Américains
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par CottonBaler88 le Ven 13 Mai 2016 - 20:04

C'est vraiment intéressant ! Bravo pour votre travaille de cherche les gars !
avatar
CottonBaler88
MARECHAL DES LOGIS
MARECHAL DES LOGIS

Nombre de messages : 132
Ville : Vagney Area
Age : 17
Emploi/loisirs : Passionné par la WW2 dans les Hautes Vosges
Points : 160
Date d'inscription : 07/05/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 20:05

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Vue aérienne du cimetière Américain de St AVOLD ( 57) où se trouve le Lt R.T.SHELTON, parmi les 10489 tombes de soldats Américains tombés pour la France
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 20:07

Précisons également que le terme "Pilot FOD", apporté par Monsieur CLEMENT, veut dire "Foreign Object Damage" ou " Foreign Object Débris" c'est à dire que le pilote n'a pas été tué dans son avion par le Crash, ou sous les balles ennemies, mais que son décès est dû à une cause étrangère. On peut envisager qu'il a été blessé par des branches d'arbres au cours de l'accident, voire même qu'il est décédé des suites de sévices causé par l'ennemi.

Yves décide d'activer les recherches sur Travexin, il craint que la parution de l'article de presse ne propulse en forêt et une armada de fouineurs qui risquent de faire disparaître des indices à des fins tout à fait autres que celles qu'ils défendent, et de plus, elle risque de donner une mauvaise image sur le sens de leur démarche, par un non respect de la faune et de la flore sauvage .

Le dimanche 14 Avril au matin, Yves et un de ses collègues de travail, Julien MATHIS, partent tout deux explorer la partie Est du " Rot du Sage". Francis quant à lui étant retenu sur d'autres occupations.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Délimitation du secteur qui est reconnu le 14 Avril
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 20:07

Bien que la matinée de prospection de déroule dans des conditions climatiques très favorables, elle n'apporte aucun élément nouveau susceptible de faire évoluer l'enquête.

Pire encore, il parait évident qu'une prospection récente vient d'avoir lieu sur se secteur, et elle n'est pas à mettre à l'actif des sangliers qui viennent de reconnaître également les lieux du bout de leur groin et dont les stigmates sont parfaitement visibles.

En effet, certains indices ne trompe pas, les sangliers ne retournent pas des pierres de plusieurs kilos et ne font pas une fixation à proximité immédiate et dans les trous individuels creusés là par les combattants de la dernière guerre.
Un chargeur de fusil mitrailleur abandonné sur la mousse d'un rocher par ci, une évidente cartouche de fusil allié par la, en sont les preuves d'autant que ces objet ne laissent aucune empreinte sur la végétation lorsqu'on s'en saisi, chose qui devrait être le cas si leur présence en ces places remonteraient ne serait ce qu'à l'automne dernier.
Ce plus, il ne faut pas oublier que la neige vient de déserter ces flancs de montagne à la mie Mars et qu'elle s'y cramponnait depuis le mois de Novembre.

Yves tire les leçons de ce petit échec: la Presse est utile pour réveiller les mémoires, mais elle attire aussi la concurrence.

Toutefois, il positive en se disant que le prospecteur sauvage qui est passé par là avant lui n'est pas un réel concurrent puisqu'il cherche dans les trous individuels. Ce n'est pas là qu'on trouve un avion! Et si d'aventure il avait trouvé des débris d'aluminium inexploitables pour lui, il les aurait laissés sur place, comme le chargeur et la cartouche, mettant ainsi en évidences des indices forts utiles.

De retour vers Rupt Sur Moselle, Yves tente déjà d'échafauder d'autres hypothèses de travail. Une idée lui vient à l'esprit: Si le pilote SHELTON n'est pas mort dans le crash, c'est que son avion n'a pas percuté la montagne. Peut être a-t-il réussi à se poser en catastrophe dans un secteur favorable. Il se plaît à penser que tel Gordon HEMMING, un des quatre rescapés du crash du bombardier Short Stirling à la Cote 1008 au MENIL en Février 1944, qui a été conduit chez un médecin civil à CORNIMONT avant d'être transféré a l'hôpital d'EPINAL, le Lt SHELTON, avec beaucoup de chance, a pu prendre la même direction ......
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 20:09

L'étude de la carte IGN met en évidence un plateau en forme de triangle de deux cent mètres de base sur quatre cent mètres de longueur. Il se trouve juste au Nord de colline du rot du Sage.

Il fait part à Francis du bilan de la matinée et de ses déductions. Le 16 Avril après midi une nouvelle prospection est effectuée dans la partie basse de la zone de recherche. Elle n'apporte aucun élément supplémentaire. De guerre lasse, les enquêteurs en profitent pour aller voir Henri STIKER. Le nonagénaire semble aller mieux, mais ses souvenirs relatifs au lieu de découverte de la pale qu'il avait exposée devant son domicile restent malheureusement évanouis par le poids des ans.

Après concertation, nos deux chercheurs décident de faire un stand-by sur Travexin et d'attendre les nouvelles informations susceptibles de leur être communiquées par Christophe CLEMENT et notamment celles portant sur le lieu d'hospitalisation du Lt SHELTON juste après le crash du P-47 surnommé "GIGS'UP".
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Vue du nouveau secteur qui a été arpenté le 16 Avril.
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 20:10

Le 24 Avril, Yves prend attache par téléphone avec Monsieur Gaétan STIKER, le fils d'Henri STIKER. Il se souvient que son père lui a dit que cette pale provenait d'un avion Américain. Il l'aurait récupérée auprès d'un habitant qui demeurait sur la route du MENIL, il y a plusieurs dizaines d'années. Le nonagénaire aurait dit à l'époque l'avoir ramenée en la portant sur l'épaule avant de la déposer chez lui avec soulagement.
Malheureusement ce vestige de guerre leur a été dérobé il y a une quinzaine d'années avec d'autres objets.
Afin de confirmer le renseignement Yves envoi à Gaétan STIKER une photo de la pale du P-47 piloté par le Sergent Chef CASABONNE retrouvée à RAMONCHAMP et deux clichés de pales de Messerschmitts 109.
A prime abord, Gaétan STIKER pencherait plus pour une pale de B-17. Yves lui demande si la pale ne pourrait provenir du Short Stirling tombé au MENIL en Février 1944 ou du Lancaster crashé à RUPT SUR MOSELLE deux mois plus tard. M. STIKER lui répond que selon lui, le morceau d'hélice que détenait son père est à coup sûr d'origine Américaine.
Sur demande, Gaétan STIKER, accepte de faire des recherches dans les albums photos de sa famille afin de retrouver un cliché de cette fameuse pale.
Avec ces éléments, non seulement l'enquête ne progresse plus, mais elle semble même régresser.
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 20:11

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Vue de la photo de la pale de P-47 Thunferbolt provenant de l'avion du SG/C CASABONNE, tombé à RAMONCHAMP le 15 Octobre 1944. ( cliché communiqué à Gaétan STIKER en vue d'être comparé avec la pale que détenait son père )
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 20:11

« Je viens d'examiner vos photos et la photo de la pale du P47 ressemble beaucoup et surtout dans sa partie inférieure à celle de mon père...  J'exclue les pales de ME 109. En fait elle ressemble à une Hamilton Standart  et ma méprise vient du fait que le P47 du musée de l'air est équipé d'une hélice Curtiss Electric C542S (premier équipement) de profilé différent dans sa partie basse... Le mystère reste entier et notre hélice pourrait être celle d'un P47 tout en sachant que les hélices Hamilton Standart équipaient pas mal d'avions de guerre américains à l'époque... Bien à vous »

L'espoir renaît et Yves rend compte de cet élément à Francis.

Le 25 au soir, Yves prend attache téléphoniquement avec Jean Pierre ETIENNE. Son intention est de lui faire préciser le lieu d'où provenaient les débris d'avion qui ont été rapportés par les bûcherons.

« Ils venaient de la forêt au dessus des "Rosiers" laquelle venait d'être abattue à cause du Bostryche. C'était sur le flanc des "Quatre Clochés" qui donne sur CORNIMONT, à droite du chemin forestiers qui part vers Xoulces. Il n'y a pas eu que mon père qui a eu un morceau de cet avion là, chaque bûcheron en avait » Lui précise t-il.

Au cours de la première semaine de Mai, trois jours pleins sont accordés au site des "Rosiers", avec prise de casse-croûte sur place. Bien que la terre, telle une écharde rejetée par l'épiderme, recrache ça et la quelques objets qu'elle ne saurait garder (un fragment de casque, une vieille gourde, de gros éclat d'obus etc), aucun fragment d'aluminium "type aviation" n'est découvert. Par moment, à distance, leur regard était bien attiré par ce qui pouvait y ressembler, mais à l'examen de la cible il apert que ce n'est qu'un éclat de granit gris, un débris de sac plastic, un lichen rependu sur une roche.
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 20:13

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Secteur reconnu en vain au 08 Mai. ( 500 mètres sur 1 Km en zone montagneuse, avec un passage tous les 20 mètres, ça use les souliers !)
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 20:13

Devant ce nouvel échec, Yves et Francis sont en proie au doute. La réponse tant attendue de Christophe CLEMENT se fait attendre et ils savent qu'ils cherchent une aiguille dans une botte de foin. De guerre lasse, ils en sont rendus à uniquement échafauder des hypothèses:

Et si l'avion, en perte de vitesse n'a pas percuté la montagne, mais a simplement décroché à très basse altitude. Le P-47 aurait pu simplement se poser à plat sur le ventre avec un impact réduit par l'amortissement des arbres, à l'image d'un Messerschmitt 109 sur lequel les deux compères travaillent également. N'oublions pas que Shelton ne serait pas mort dans le crash. Dans ce cas la zone de crash serait restreinte à celle d'un terrain de tennis. Comment trouver ce lieu dans toute cette forêt?

Et si le pilote avait pu mener son appareil sur la zone marécageuse située au bord et en aval du chemin des Rosiers. L'avion aurait pu se planter dans le sol meuble, évitant l'éparpillement des débris, les engloutissant même. C'est ce qui est arrivé au Lieutenant Edward BOLEN le 17 Novembre 1944 à ETIVAL CLAIREFONTAINE. Si personne n'avait pris de photo à l'époque, l'histoire de ce petit fait de guerre en serait probablement restée là.


Et si l'avion s'est crashé là ou la commune de CORNIMONT avait sa décharge municipale dans les années 70, ce serait vraiment la faute à pas de chance! Aucune possibilité dans ce cas de retrouver des indices, recouvert désormais par des tonnes d'ordures ménagères et de gravas divers.
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par Fondateur le Ven 13 Mai 2016 - 20:14

Bonsoir à tous,

La zone présumé du crash en 1951.

IGNF_PVA_1-0__1951-06-21__C3519-0041_1951_F3519-3520_0008

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Cordialement
Florian

_________________
"Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir."
Maréchal de France Ferdinand FOCH
avatar
Fondateur
FONDATEUR
FONDATEUR

Nombre de messages : 1229
Ville : Chcago
Age : 52
Emploi/loisirs : Historien, écrivain conférencier
Points : 2459
Date d'inscription : 08/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forest.frenchboard.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 20:15

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Vue du P-47 du Lieutenant BOLEN, planté dans la plaine d'Etival Clairefontaine

_________________
Nous sommes tous des acteurs de l'Histoire
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 20:16

Le 08 Mai au matin Yves et Francis s'entretiennent avec un ancien du MENIL, Hubert LOUIS, qui demeurait au Col des Fenesses (limite des communes du MENIL et de CORNIMONT) en 1944. Ils lui font part de leurs recherches et des dires de M. STIKER. Ils cherchent ainsi à localiser la personne auprès de laquelle Henri STIKER aurait récupérer la pale d'avion.

Spontanément, Hubert LOUIS leur répond: « Henri STICKER? C'était le camarade de régiment de mon frère. Sûre qu'ils se connaissaient bien! Mais mon frère Coco ( Charles LOUIS) ne m'a jamais parlé de cette pale d'avion! ».
Hélas Charles LOUIS n'est plus depuis quelques mois et la piste de la provenance de cette composante d'hélice ne pourra plus aboutir par ce biais là.

Dans les premiers jours du mois de Juin, alors que les recherches sont en stand by depuis quelques temps parce que nos deux chercheurs sont engagés sur d'autres projets, comme par exemple le cinquantième anniversaire du crash des deux avions Américains F-100 au Ballon de Servance, commune de St MAURICE SUR MOSELLE, un article de presse attire l'attention d'Yves. Des fragments d'un squelette humain viennent d'être mis à jour par un bûcheron, au lieu dit "les Rosiers".
Le sang d'Yves et de Francis ne fait qu'un tour, mais leur engouement et vite stoppé par l'enquête judiciaire ouverte, comme il se doit, dans ce cas de figure.

Quelques jours plus tard, Yves fait une demande de communication des informations aux gendarmes de La Bresse, qui se sont transportés sur les lieux. Il les informe de leurs recherches sur ce secteur et se met à leur disposition dans le but de faire évoluer les deux enquêtes, l'une judiciaire, l'autre à des fins historiques. Il apprend que l'enquête a établit qu'il s'agissait des reste d'un soldat de la dernière guerre, lequel avait visiblement été déchiqueté par un obus. Le peu d'indice n'a pas permis d'établir la nationalité du militaire.
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 20:17

Dans l'hypothèse qu'il s'agisse du Lieutenant SHELTON, Yves demande l'autorisation de se rendre sur les lieux. Si l'aviateur est là, son avion ne devrait pas être bien loin.
La piste criminelle étant écartée par les gendarmes, ceux ci acceptent la requête d'autant que les connaissances militaires d'Yves et Francis peuvent leur permettre de faire avancer leurs investigations.

Le mardi 03 Juillet 2013, rendez vous est pris à Travexin avec les gendarmes. Un transport sur site est effectué. Les restes humains sont localisés sur le site qui a déjà été arpenté par les deux historiens quelques temps plus tôt.

Nouvelle désillusion, en effet si un avion était tombé sur cette zone, Yves et Francis l'auraient localisé. De plus trois semelles de brodequins sont découvertes à proximité immédiate dans un amas de pierre, (Précisons que les gendarmes en avaient déjà découvert autant précédemment). Quelques cartouches allemandes sont également mises à jour dans le périmètre immédiat de la découverte des ossements.

« Je pense qu'il y avait là, contre ce tas de cailloux, une casemate Allemande qui a été pilonnée par les obus alliés. On est venu dans l'espoir de découvrir un pilote Américain, on repart en vous laissant probablement plusieurs Allemands » déclare Yves avec un brin d'humour et aussi un peu de dépit.
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 20:17

Sur le trajet retour, Francis dit à Yves: « Ah!, au fait, je ne t'ai pas dit, j'ai appris par Madame Nicole FIELLER, une dame des Rosiers, que selon son père, un avion serait effectivement tombé au dessus " Des Rosiers" pendant la guerre.
Il faudrait aussi qu'on prenne contact avec Agnès VALENTIN qui habite dans le col d'Oderen, elle saurait quelque chose au sujet d'un avion qui serait tombé au Col D'oderen .
Pour un avion qui passe au dessus de Travexin, le Col d'Oderen n'est qu'à quelques seconde de vol, même pour un P-47 en perdition ».

« Une piste se ferme et une autre s'ouvre, c'est bien ça, mais il ne faudrait pas que ça dure trop longtemps, ça fait maintenant un an qu'on le cherche et qu'on tourne en rond » Lui répond Yves.

Le 09 Juillet, Yves et Francis découvrent sur un autre site de crash, la plaquette signalétique d'un avion Allemand. L'exploitation du numéro de série de l'appareil leur communique l'identité du pilote qui est signalé comme ayant été abattu au dessus de FRIEBURG, (Allemagne), le 03 Octobre 1944.

« Pourquoi ça n'est pas aussi simple avec SHELTON? » se demandent ils, tout en remarquant également que rien n'est jamais certain, puisque le pilote de la Luftwaffe qu'ils viennent d'identifier est tombé réellement à 100 Km à l'Ouest de l'endroit indiqué dans les archives.

Le 12 Août, Yves prends attache avec Fernand LUTTENBACHER, l'ancien marcaire de la chaume du Drumont à St MAURICE SUR MOSELLE, lequel leur avait désigné un site de crash d'un Messerschmitt 109 sur cette localité. Dans la conversation, Yves lui parle des recherches qu'il effectué à l'égard du pilote SHELTON et de nouvelles informations qui laissent supposer qu'un chasseur se serait crashé en limite Vosges / Alsace.
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 20:19

Fernand lui confirme l'information.
« Oui, mais je crois que c'était une forteresse volante. Il y a eu sept ou huit morts je crois. Il me semble qu'il y a deux bombardiers qui sont tombés dans la Vallée de la Thur en 1943/1944. Un a Moosch (68) et l'autre à FELLERING (68). Vous devriez aller voir Agnès VALENTIN à la chaume du Felzach. Elle a 85 ans. Elle pourra peut être vous renseigner. »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Indexation verticale la zone "Des Rosier"
Indexation horizontale " La Tête de Fellering"
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 20:19

Le soir même, Yves informe Francis de cette confirmation.
« Deux forteresses volantes! et on en aurait jamais entendu parler!... ça fait beaucoup, une peut être, mais l'autre à Fellering, c'est peut être un chasseur bombardier. Je connais quelqu'un qui chasse là haut, il a déjà trouvé des grenades, mais jamais de bouts d'aluminium » Déclare Francis.

« En tous cas, compte tenu de son age, il ne faut pas tarder a aller voir Mme VALENTIN » Lui répond Yves.

Ne tenant plus en place, le 16 Août, Yves entame un démarchage téléphonique précurseur. Il entre en communication avec Agnès VALENTIN. Hélas, celle-ci l'informe qu'elle n'a jamais entendu parler d'un quelconque avion qui serait tombé entre le Felzach et le Drumont.
Yves poursuit sa quête auprès de la famille SCHOEFFEL localisée à Rammerspach, lieu dit de la commune de FELLERING. Il apprend auprès de Paul SCHOEFFEL que juste après la guerre, il a vu une hélice bipale d'avion qui avait été trouvée à la Tête de Fellering. Cette hélice était apparemment complète et conçue en aluminium. Selon l’intéressé, les deux pales étaient dans le prolongement l'une de l'autre, ce qui enlève l'hypothèse d'une hélice tripale.

Paul SCHOEFFEL déclare également qu'à la fin de la guerre, un avion américain en difficulté a largué deux bombes sur le secteur de Rammerspach, près de la ferme familiale. Si cette information est confirmée par Monsieur LUTTENBACHER de FELLERING, elle l'en écarte de la piste de Shelton puisque ces explosifs seraient tombés de nuit et proviendraient d'un avion américain qui revenait d'une mission sur l'Allemagne. Or on sait que Shelton s'est crashé de jour vers 09h25
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 20:20

En ce qui concerne l'hélice bipale, même si cette information intéressante éloigne le Lieutenant SHELTON de la Tête de Fellering, puisque son avion était un P-47 équipé d'une hélice quadripales, elle permet aussi de supposer, mais avec beaucoup de réserve, que cette hélice était une quadripales qui en avait perdu deux.

A la mi-août, à la suite d'un contact noué sur le forum "Lefortduparmont" avec Monsieur Hervé DELERS, membre de AAHAA " Association des Amis de l'Histoire de l'Aviation en Alsace" Yves apprend par ce passionné qu'un avion de chasse Américain se serait effectivement crashé sur le versant Vosgien de la Vallée de la Doller à hauteur du lac de WILDENSTEIN, lors de la dernière guerre. Toutefois, il ne lui est pour l'heure pas possible d'en dire plus.
Un rendez vous est convenu entre monsieur DELERS, Monsieur Charles MARBACH, Yves et Francis afin d'échanger les différents éléments qu'ils détiennent, le mardi suivant.

Parallèlement, Francis a pris contact avec Monsieur Stéphane MURET, autre passionné de l'Histoire de l'Aviation, œuvrant principalement sur le secteur du Territoire de BELFORT et de la Haute Saône.
Ce dernier rendez vous pris le Mardi 20 Août au domicile de Monsieur MURET apporte une information déroutante pour nos deux chercheurs.

Après avoir chercher vainement Robert Thomas SHELTON, principalement sur CORNIMONT, puis sur les limites Alsaciennes, ils sont maintenant réorientés plein Sud. En effet, Stéphane MURET leur communique un document où il apparaît que le pilote Américain aurait été exhumé, sur la commune de CHAMPAGNEY (70), le 12 Mai 1946 pour être transféré directement au cimetière de St AVOLD (57).
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 20:21

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Vue partielle du document communiqué par Monsieur Stéphane MURET
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 20:21

Ce nouvel élément amène avec lui les interrogations suivantes:
- Comment et pourquoi un pilote prétendu être tombé près de CORNIMONT dans les Vosges, voit son corps déterré 30 Km à vol d4oiseau, plus au Sud?
- Qu'en est-il de son inhumation supposée au cimetière du Quéquement?
- Le croquis composant le MACR de Shelton se rapporte t il à ce dossier? Si la négative est avérée, toutes les informations se rapportant au lieu du crash sont fausses.
- Dans ce cas, faut il continuer à chercher le Lieutenant SHELTON à Travexin?

Yves avance une hypothèse : SHELTON ne serait pas mort dans le crash sur Les Rosiers, mais seulement blessé. Il aurait été fait prisonnier puis transféré pour une raison inconnue sur le secteur de CHAMPAGNEY où il décède, soit de ces blessures, soit des circonstances liées à sa détention.
Il fait part de sa théorie à Francis, lequel reste dubitatif.

« Il faudrait aller chercher à l’état-civil de CHAMPAGNEY, peut-être y a t-il été enregistré. » se disent ils.

Francis précise :  « Stéphane MURET m'a dit qu'il devrait recevoir bientôt d'IDPF de SHELTON. Attendons de voir, il y a sûrement dans ce dossier des informations intéressantes. »

Le 27 Août, un message est laissé sur le répondeur téléphonique d'Yves par Monsieur Jean Jacques LUTTENBACHER, époux de Madame le Maire de FELLERING. Il l'informe se souvenir d'un appel à témoin paru il y a quelques années sur le bulletin municipal de sa Commune, lancé par Monsieur Patrick FOLTZER demeurant sur la commune voisine de WILDENSTEIN.
Ce dernier, Agent ONF avait découvert des débris métalliques vers la tête de Fellering et souhaitait en connaître la provenance.
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 20:22

Immédiatement après la lecture de ce message, Yves prends attache avec le garde forestier. Monsieur FOLTZER lui confirme les faits. Il lui précise que selon les anciens de la région, ces débris sont susceptibles de provenir d'un téléphérique qui était installé sur ce secteur au profit des carrières de pierre au début du XX siècle.

Yves demande à Monsieur FOLTZER la destination donnée à ces pièces après leur découverte, il lui est répondu qu'elles se trouvent toujours à son domicile. Le garde accepte de lui communiquer une photo des débris qu'il a trouvés en forêt.

L'examen de la photo met en évidence ce qui pourrait être un rotor tripales, toutefois Yves et Francis s'interrogent sur absence presque totale d'aluminium, métal privilégié en aéronautique. Par ailleurs, l'hélice du P-47 du Lieutenant SHELTON étant une quadripales, ces débris, si tant est qu'ils proviennent d'un avion, ne peuvent être liés à l'appareil qu'ils recherchent.

Yves communique donc la représentation de ces pièces à Monsieur Hervé DELERS, un contact Alsacien qui a fait d'intensives recherches sur ce département, en vue de leur identification.
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 20:25

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Vue des objets métalliques découverts par Patrick Foltzer
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 20:25

Si les pièces découvertes par Monsieur FOLTZER semblent ne pas se rapporter au crash du Lieutenant SHELTON, que doit on penser de l'hélice bipale qui subsiste dans les souvenirs de Monsieur CHOFFEL? La question reste posée sans que pour l'instant une bribe de réponse ne soit apportée.

Le 31 Août, des investigations sur internet permettent à Yves d'attribuer les pièces découvertes par le garde de l'Office National des Forêts de WILDENSTEIN à une hélice de marque Hamilton Standard qui équipait principalement les bombardiers et chasseurs anglais équipés de moteurs Rolls Royce Merlin V12. Ces moteurs ont notamment équipé les avions suivants : Spitfire, Hurricane, Avro lancaster, Mosquito, Halifax, Curtiss P-40 et P-51 Mustang. Il n'y a donc pas de rapport avec un P-47 Américain. La piste SHELTON s'estompe donc encore un peu plus côté Vosgien.

Début Décembre, après trois mois accordés à des recherches spécifiques liés à des chasseurs Allemands crashés sur St MAURICE SUR MOSELLE, Francis repart sur la piste du pilote Américain en réveillant ses divers contacts Comtois.

Le 04 du mois, il envoi le SMS suivant à Yves:
« Slt. Cet apm, je rencontre un témoin de crash a LA COTE (70). Pilote blessé encore dans son avion mais emmené par les allemands. SHELTON? »

Quelques jours passent et un second texto informe Yves que les faits rapportés par ce témoin font allusion à un crash de nuit, lequel n'a donc aucun lien avec SHELTON. Toutefois Francis précise qu'il a obtenu des informations sur un autre accident d'avion survenu près de CHAMPAGNEY, ainsi que les coordonnées d'un témoin visuel des faits.

Le 09 Décembre, toujours par texto, Francis fait un bref compte de cette dernière entrevue à Yves par ces quelques mots : « Je crois que ce n'est plus la peine de chercher SHELTON aux Rosiers ». Le soir même Yves appel Francis qui lui explique ceci.
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par yves philippe le Ven 13 Mai 2016 - 20:26

« J'ai vu cet après midi Monsieur André BEURIER, 94 ans. Malgré son âge il se porte comme un jeune homme. En plus il a une solide mémoire. Comme il savait que je venais, il a écrit ses mémoires sur trois feuilles de papiers. C'est un avion qui a été abattu par la Flak. Le pilote a été tué. Les lieux se trouvant au bas de la commune de CHAMPAGNEY, il est fort probable qu'il s'agisse de SHELTON. Il pensait que le pilote était canadien. En tous cas ce n'est pas un allemand. Il m'a même conduit sur le lieu du crash de l'avion et m'a désigné l'endroit, à deux cent mètres de là où le pilote a été retrouvé. Passe me voir je te montrerai l'écris du père ....
J'ai noté les coordonnées du crash : 6° 40'  12. 0 " Longitude Est - 47° 41' 17. 3 latitude Nord
"Soit le pilote s'est éjecté volontairement mais trop bas, soit il a été éjecté dans le crash, soit il a réussi à s'extraire de son appareil, mais trop sévèrement blessé, il a succombé à quelques dizaines de mètres de lui. » Suppose Francis.
« Je crois qu'on n a pas le choix, on a un site de crash, c'est sur le territoire de la commune de CHAMPAGNEY, il nous faut aller prospecter la bas ». Avance Yves.
« Oui, mais avant, je vais en informer Stéphane MURET, c'est normal, d'autant que ça fait plusieurs années qu'il bosse sur ce projet là » Lui répond Francis.
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1516
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2005
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la recherche du Lieutenant Robert T Shelton

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum