C'est un mystère. Non, c est un Fouga. oui mais c'est un mystère quand même

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

C'est un mystère. Non, c est un Fouga. oui mais c'est un mystère quand même

Message par yves philippe le Lun 12 Déc 2016 - 18:00

Récit sur le Fouga Magister N° 443


On ne présente plus Yves PHILIPPE et Francis FROIDEVAUX depuis que le fruit de leurs nombreuses recherches sur les différents crashs d’avions survenus sur la vallée de la Haute Moselle ont fait l’objet de plusieurs articles de presse. Cette réputation leur a d’ailleurs permis de nouer de nombreux contacts et de concourir à l’élucidation de plusieurs faits survenus sur d’autres départements
Ils pensaient pourtant avoir œuvré sur l’ensemble des différents sites répertoriés de ce petit secteur Vosgien lorsque Monsieur Hubert MOUGENOT, originaire de Fresse Sur Moselle (88160) se présente à Yves ce 02 Octobre 2015. Naturellement, un dialogue s’instaure :

Hubert : « Salut Yves, j’ai lu dans le journal dernièrement que tu cherchais toujours des avions tombés pendant la guerre, j’ai peut-être quelque pour toi. Il y a bien dix ans de ça, j’ai trouvé des pièces d’avion dans la forêt, alors je voulais savoir si tu savais quelque chose à ce sujet. »
Yves : « Ah bon !, c’est intéressant ça !, et c’était sur qu’elle commune ? »
Hubert : « Sur Fresse » ( Entendre: Fresse Sur Moselle, Ndr)
Yves : « Sur Fresse ! Au Hangy  ou au Ballon de Servance ?»
Hubert : « Non, à la Colline ! »
Yves : « A la colline de Fresse ! Alors là ! Je n’ai jamais entendu parler d’un avion tombé à la colline de Fresse, pourtant j’en ai vu des anciens là haut, ils ne m’ont jamais parlé de ça. »
Hubert : « Ben oui, je sais bien, ça m’étonne aussi, mais pourtant je crois que c’était quand même des pièces d’avion.»
Yves : « De qu’elle matière ?, de l’alu ? Il y avait des rivets ? »
Hubert : « Oui de l’alu, avec des rivets et un gros numéro marqué dessus, F-40 je crois ou un truc du genre. »
Yves : « Très intéressant ton histoire et c’est où exactement à la colline ? »
Hubert : « C’est un peu compliqué à expliquer comme ça, c’est dans un bosquet, vers la Colonie. Mais bon, il y a dix ans de ça, peut-être que les pièces n’y sont plus. Mais j’avais fait une photo d’une pièce à l'époque, il y en avait deux. Je voulais juste savoir si tu savais si un avion était tombé là. »
Yves : «  Ok, donne-moi ton email, dès ce soir je t’envoie un email et tu me réponds en m’envoyant la photo. Si c’est identifiable, on te dira ce que c’est. Merci pour l’info et à bientôt. Intéressant ton histoire ! »
Hubert : « Ok, mais il faut déjà que je les retrouve, ça fait dix ans de tout ça. Il n'y a probablement plus rien la haut.  Je t’envoie la photo dès ce soir si je les retrouve. Allez, salut. »

Yves et un peu perplexe sur ces nouveaux éléments, bien qu’il ait une totale confiance en son interlocuteur qu’il connaît depuis longtemps. En effet ça fait maintenant une vingtaine d’années qu’il arpente quotidiennement la vallée de la Haute Moselle. Il pense qu’une telle information n'aurait pas pu lui échapper.
Le soir même, il reçoit l’émail tant attendu.
« Salut, je t’envoie la photo, comme convenu. Elle date de 2006, je les avait découvertes par hasard  en cherchant des bois de cerfs. Bonne continuation et bonne réception. Hubert MOUGENOT ».

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Nous sommes tous des acteurs de l'Histoire
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1517
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2006
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est un mystère. Non, c est un Fouga. oui mais c'est un mystère quand même

Message par yves philippe le Lun 12 Déc 2016 - 18:01

A la réception de cette image, Yves n’en croit pas ses yeux. Plusieurs points le taraudent :
1°) Est bien une pièce d’avion ? Ne s’agit-il pas là d’un capot moteur d’une vieille automobile ?
2°) Si un avion s’est écrasé à la Colline de Fresse, comment se fait-il qu’aucun des anciens qu’il a interviewés sur ce secteur  entre  2000 et 2006 lors de son travail sur le devoir de mémoire ne lui ait pas parlé de ce fait ?
3°) S’il s’agit effectivement d’une pièce d’avion, comment se fait-il qu’elle soit en si bon etat ?
En effet Yves et Francis ont l’habitude d’exploiter des fragments d'avion sur des scènes d' accident, rarement ils n'ont découvert des pièces aussi volumineuses, aussi complètes et en si bon état.
Yves fait aussitôt part de ses informations à Francis Froidevaux, lequel est "le spécialiste" de l’aviation.
« Selon moi, si il s’agit bien d’une pièce d’avion, mais elle n’a pu qu’être que perdue en vol » lui écrit il.
La réponse ne se fait pas attendre. Le 03 Octobre à 16h30, Francis lui communique ceci: «Voilà ! J’ai trouvé. La peinture noire est encore visible sur le 443, d’où le orange qui réapparaît, qui était la couleur du capot, (anti collision). Cette pièce provient du Fouga Magister qui était exposé au parc du Château d’Epinal il y a une dizaine d’années. Regarde la photo que je t’envoie.
Sur la photo, on voit que le capot a déjà disparu! »
En effet, contrairement aux apparences, la partie basse du capot était peinte en orange et le numéro de série était surchargé à la peinture noire. Les effets du temps on estompé les peintures, de ce fait la teinte orange a disparu, elle n’est plus visible qu’aux endroits qui étaient recouvert par N° 443 peint en noir.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Vue du Fouga Magister N° 443 exposé au Parc du Château d’Epinal. On remarque le capot de nez ( remplacé par une simple tôle sur l’appareil), celle qui semble avoir été retrouvée par Hubert MOUGENOT.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Vue du nez des Fouga-Magister ( base de Salon de Provence)




Dernière édition par yves philippe le Lun 12 Déc 2016 - 18:09, édité 1 fois

_________________
Nous sommes tous des acteurs de l'Histoire
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1517
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2006
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est un mystère. Non, c est un Fouga. oui mais c'est un mystère quand même

Message par yves philippe le Lun 12 Déc 2016 - 18:06

Depuis qu’Yves et Francis œuvrent ensemble, soit l'année 2010, ils n’avaient jamais progressé si vite sur l’une de leurs enquêtes. Une journée aura suffi à identifier précisément un avion, à partir d’une seule pièce.
« Oui, bon ! Mais ce n’était pas dure, vu l’état de la pièce et son numéro. Tout de suite j’ai penché pour un Fouga ou un T-33 » Répond Francis à la remarque de son binôme.
Pourtant, nos deux « Géo-trouvetout » ne vont pas s’arrêter là. Fidèle à leur idéologie de rendre à César ce qui lui appartient, ils décident d’entamer des recherches pour savoir d’une part ce qui a fait que cette pièce d’avion se soit retrouvée en forêt de Fresse Sur Moselle, et d’autre part, ce qu’il est advenu du Fouga Magister N° 443.

Grace à internet, la seconde interrogation trouve aisément une réponse. En effet le Fouga Magister N° 443 est arrivé au Parc du Château d’Epinal (88000) en Juin 1988. Il s’agirait d’un dont fait par André GIRAUD, alors Ministre de la Défense, à Philippe SEGUIN, qui, de la mairie d’Epinal avait poursuivi sa carrière politique en embrassant les plus hautes sphères de l’Etat. Ce dernier est alors Ministre aux affaires sociales lorsque l’avion arrive par voie routière dans sa ville d’Epinal.

Après avoir atterri de ses propres ailes à l'aérodrome de Juvaincourt, c’est par voie routière que le Fouga Magister codé 443 rejoindra la citée Spinalienne où durant dix-huit années, l’avion aura fait le bonheur des passionnés de l’aviation et des gamins qui, malgré l’interdiction affichée de s’en approcher, venaient lui grimper sur les ailes lors des visites au le parc du château. Finalement, dévolu de 1988 à Juillet 2006 à une mission pour lequel il n’était pas conçu, l’appareil subit les assauts du temps et les déprédations de gens plus ou moins mal intentionnés qui s’en prirent à sa carlingue et à ses accessoires.

C’est ainsi qu’on vit disparaître petit à petit, le siège, le tableau de bord, l’antenne radio, la verrière du cockpit.
L’avion devint même un danger pour les badauds tant son état s’était dégradé. On pensa à le ferrailler, à le mettre dans un musée, à le placer sur un présentoir à l’entrée d’une ville.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Grandeur et décadence d’un Fouga Magister. Voici comment il s’est retrouvé après 18 ans de bons et loyaux services au profit des visiteurs Spinaliens.

_________________
Nous sommes tous des acteurs de l'Histoire
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1517
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2006
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est un mystère. Non, c est un Fouga. oui mais c'est un mystère quand même

Message par yves philippe le Lun 12 Déc 2016 - 18:11

La vie de cet avion aurait pu s’arrêter là, mais c’était sans compter sur la passion d’un Général de l’armée de l’air qui avait volé sur ce type d’appareil. Le Général Yvon Goutx fût, entre autre, Commandant en second des écoles de l’air et responsable logistique de la fameuse patrouille de France. Président de l’association « Les Mohicans du Fouga », il fit l’acquisition des restes du N°443 pour qu’ils servent de base de travail à des élèves en formation professionnelle.

C’est ainsi qu’à l’été 2006, à nouveau par voie terrestre, l’avion pris la direction du Havre pour ce qui sera certainement son dernier voyage.
Au vu de ces nouvelles informations, une logique s’impose d’emblée à nos deux chercheurs : Si d’aventure Hubert Mougenot retrouve les pièces qu’il avait photographiées dix ans plus tôt, ces dernières ne peuvent que faire le bonheur d’une association dévolue à ce type d’appareil. Évidemment, encore faut-il que ces éléments d’avions soient retrouvés, et encore faut-il qu’ils soient toujours en état d’être réutilisés.

Il se trouve par ailleurs qu’Yves et Francis avaient déjà correspondu par le passé avec le Général Goutx tandis qu’ils effectuaient des recherches relatives à un avion P-47 Thunderbolt qu’ils pensaient appartenir à l’escadron Lafayette.
C’est donc avec un grand espoir et une certaine impatience que nos deux chercheurs attendent les nouvelles d’Hubert MOUGENOT. Toutefois, compte tenu de l’étrangeté de la situation et de la suspicion sur la provenance des pièces qu’il a trouvées, Yves prend le parti de ne rien dire à Hubert pour l’instant.

Le 05 Octobre, Hubert MOUGENOT entre en contact avec Yves:
« Ca y est, j’ai retrouvé les pièces. Il y en a une qui était enterré, depuis le temps. Je les ai ramenées chez moi, passe quand tu veux. Salut ».
Le 09, Yves le rencontre brièvement sur son lieu de travail :
« Je passe chez toi ce soir, 18 heures, si tu es là » Lui demande-t-il.
« Ok pour ce soir. A ce soir donc ». lui répond-il.

Avant de continuer ce petit historique, il paraît utile de faire une petite présentation du Fouga Magister.
Le Fouga CM 170 Magister est un avion à réaction subsonique conçu en France au début des années 1950 par la firme Aérospatiale-Potez-Fouga. Il était initialement dévolu à l’entraînement des pilotes de chasse. Aisément reconnaissable à son empennage en forme de V, à son sifflement en vol et aux coloris orange qui ornaient habituellement son fuselage, cet appareil a été fabriqué à un millier d’exemplaires

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Acrobatie de la patrouille de France dans les années 1960 sur Fouga Magister.

_________________
Nous sommes tous des acteurs de l'Histoire
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1517
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2006
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est un mystère. Non, c est un Fouga. oui mais c'est un mystère quand même

Message par yves philippe le Lun 12 Déc 2016 - 18:16

Grâce a ses capacités de voltige, il a été adopté pendant de nombreuses années par la célèbre patrouille de France, ainsi que par un certain nombre d’autres formations acrobatiques.
Ce petit avion biplace de trois tonnes pouvait atteindre les 700 Km/h. il fut utilisé par une vingtaine de pays et dans certains cas dans des missions armées. En France, il servait également d’avion de liaison. Quelques exemplaires subsistent encore, ils se produisent dans différents meeting.
L’impatience aidant, il n’est pas encore 18 heures ce 09 Octobre 2015 lorsque Yves se stationne devant chez Hubert MOUGENOT.
« Voilà, elle sont là, elles t’attendaient » . Déclare Hubert.
Yves regarde avec plaisir les deux objets qui lui sont désignés, lesquels sont sagement appuyés contre la clôture de la propriété. Il se dit qu’il a bien fait de ne pas traîner à venir chercher ces pièces, car ainsi posée en bordure de voie publique, elles auraient pu rapidement attirer l’attention de personnes mal intentionnées.
Le capot portant le N° 443 est plus petit qu’il ne se l’imaginait, de plus il a subit un dommage qui a déformé définitivement son cintre. A côté de lui se trouve une trappe, en bon état, laissant apparaître trois orifices d’aération.

« Selon toi, est ce que c’est des pièces d’avions? Ca y ressemble  quand même» Demande Hubert.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Vue des deux pieces retrouvée par Hubert Mougenot. ( le bidon ne sert qu’à comparer la grosseur des objets)

_________________
Nous sommes tous des acteurs de l'Histoire
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1517
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2006
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est un mystère. Non, c est un Fouga. oui mais c'est un mystère quand même

Message par yves philippe le Lun 12 Déc 2016 - 19:02

« Je ne sais pas, si c’en est, on te le dira. La même peinture beige sur les faces internes montre que ces objets ont la même origine. Les traces de peinture kaki sur la trappe peuvent faire penser à du militaire, et le capot incurvé me semble trop petit pour provenir d’une automobile. ». Répond Yves.
De retour à son domicile, Yves identifie rapidement la trappe, laquelle est placée juste en arrière du cockpit sur les Fougas. Il observe à nouveau les clichés du 443 exposé au parc du Chateau d'Epinal. Il remarque que cette trappe ne se trouve plus sur l’appareil.
Il en déduit naturellement qu’elle a été dérobées, avec le capot avant, sur l’avion par un collectionneur peu scrupuleux. Pour une raison indéterminée,  elles sont devenues encombrantes ont certainement été abandonnées en forêt.
Si tel est le cas, que faire de ces pièces? Une certitude s'impose d'elle même à nos deux passionnés : les restituer, mais à qui?
- A son propriétaire, bien sûr, mais qui est-il aujourd'hui ? En effet, l'avion a été cédé sans ces pièces là à l'association qui s'en est portée acquéreur. Compte tenu de son état, cet avion là n'a pu servir qu'à une seule chose lorsqu'il a quitté Epinal;  servir de pièce de rechange pour ses petits frères. Aujourd'hui, il n'es pas certain que sa carlingue existe encore.
-A une association qui restaure les Fouga Magister ?
-A un musée ?
-A un passionné de Fouga Magister ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Indexation l’emplacement de la trappe  manquant sur l’arrière du fuselage

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Indexation des deux capots visibles sur le Fouga N° 85

_________________
Nous sommes tous des acteurs de l'Histoire
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1517
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2006
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est un mystère. Non, c est un Fouga. oui mais c'est un mystère quand même

Message par yves philippe le Lun 12 Déc 2016 - 19:05

Ces deux pièces étant sauvegardée de l'oubli, Yves et Francis conviennent avec Hubert MOUGENOT, d'aller visiter les lieux où elles ont été abandonnées. En effet, il savent d'après le site internet de la ville d'Epinal que d'autres organes ont été dérobés sur cet avion là. Ils se disent que peut être..., peut être..., ces accessoires se trouvent toujours en forêt dans la périphérie de ceux découvert par Hubert.
L'hiver arrivant et les occupations respectives du trio fera que cette prospection ne sera fixée que le Samedi 14 Mai 2016.
Entre temps, Yves et Francis auront le temps d'élucider deux faits de guerre, l'un portant sur le crash d'un bombardier Allemand en 1940, l'autre sur celui d'un Spitfire piloté par un français en 1944. De plus ils se seront investis chacun de leur côté sur des projets d'inauguration de stèle, ou de recherches sur la seconde guerre mondiale ayant débouchées sur de belles histoires humaines

"Une fois qu'on aura tout récupéré, si il reste encore quelque chose en forêt, on aura le temps de décider de la destination de ces pièces" Conviennent Yves et Francis.

Malheureusement, les recherches effectuées sur site de 14 Mai n'apportent aucun élément nouveau. Il semble que les deux pièces découvertes par Hubert Mougenot soient les seules à avoir été abandonnées là.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Francis et Hubert, à la Colline de Fresse Sur Moselle

_________________
Nous sommes tous des acteurs de l'Histoire
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1517
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2006
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est un mystère. Non, c est un Fouga. oui mais c'est un mystère quand même

Message par yves philippe le Lun 12 Déc 2016 - 19:07

"Bon, il ne nous reste plus qu'à redonner à ces pièces la valeur qu'elles méritent" Déclare Yves.
"Oui, pour ce capot, il est hors d'usage, je ne vois pas ce que l'on va bien pouvoir en faire, par contre pour la trappe, je pense qu'elle peut être remontée sur un appareil" Lui répond Francis.
"Je dois contacter l'amicale Jean baptiste Salis à La Ferté Alais, au sujet d'Edmond Caraguel, notre pilote de Spitfire, j'en profiterai pour leur demander si il connaissent un club de restauration de Fouga" reprend Yves.
Le 21 Mai Francis appelle Yves.
"Je viens de discuter avec Patrice Lombard, que tu connais. Il a volé sur beaucoup de Fouga. Il a regardé sur ses carnets de vol, il a volé sur presque tous les Fougas. Il a volé sur le 442 et sur le 444, mais pas sur le 443. Je lui ai envoyé la photo du capot, ça l'intéresse. Il voudrais peindre l'insigne de l'école de l'air de Salon de Provence dessus . C'est sa dernière affectation et c'est là ou il était moniteur sur ce type d avion. Je pense que ça peut être une bonne solution pour la mettre en valeur"
"OK, pourquoi pas, elle sera toujours mieux là qu'au milieu d'une forêt de sapins. Moi j'ai envoyé une demande par email à l'amicale Jean Baptiste Salis de La Ferté Alais, je pense qu'il vont bien trouver quelqu'un qui sera intéressé par la trappe d'aération". lui répond son comparse

"Tiens, regarde cette photo, il y a notre Fouga" lui rétorque Francis/

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Une formation de Fougas à proximité du Puy de Dôme. Le leader, au centre avec le n° 573 (immatriculé 313-CU), et ses équipiers, celui de gauche avec le n° 472 (immatriculé 313-CQ), et celui de droite, le n° 443 (immatriculé 313-CE).


_________________
Nous sommes tous des acteurs de l'Histoire
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1517
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2006
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est un mystère. Non, c est un Fouga. oui mais c'est un mystère quand même

Message par yves philippe le Lun 12 Déc 2016 - 19:08

Le 29 Mai, à l'occasion d'une visite préparatoire à la cérémonie prévue courant Juin au Val d'Ajol en souvenir du Capitaine Henri Bray qui avait perdu la vie sur cette commune le 04 Mai 1962 sur un avion de chasse F-84, Yves et Francis remettent à Patrice Lombard le capot numéroté.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Remise du capot au Capitaine Patrice Lombard

_________________
Nous sommes tous des acteurs de l'Histoire
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1517
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2006
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est un mystère. Non, c est un Fouga. oui mais c'est un mystère quand même

Message par yves philippe le Lun 12 Déc 2016 - 19:10

«  Bon ! Maintenant, il ne reste plus qu'à trouver un propriétaire à la trappe d'aération » déclare Francis.
«  J'ai eu une touche avec l'aéro-club de Dole-Tavaux, on verra bien ce que ça va donner, et j'ai quelques demandes qui sont toujours sans réponse » Lui répond Yves.
Le 21 Juin, Monsieur Yvan Zadoinoff, Président de l'aéro club de Franche Comté répond ceci à Yves:
“Vous pouvez contacter Monsieur Patrick Parizon, propriétaire d'un Fouga basé sur l'aéroport de Dole Tavaux, voici ses coordonnées (…) .
Bien cordialement”

Dans la foulée, Yves prends attache avec Monsieur Parizon qui se montre intéressé par la trappe d'aération. Il se trouve que messieurs Parizon et Lombard se connaissent, ce qui arrange bien des choses. En effet la trappe pourra ainsi voyager en toute sécurité, sans frais de port et avec les précautions d'usage jusqu'à sa destination finale.
C'est donc avec la satisfaction du travail accompli qu'Yves et Francis voient partir cette dernière pièce du 443 vers une nouvelle vie sur le 480 codé F-AZQC dont l'heureux propriétaire a bien voulu communiquer quelques représentation photographique.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A l'heure du recyclage tout azimut, Yves PHILIPPE et Francis FROIDEVAUX peuvent donc s'enorgueillir d'avoir valorisé les deux pièces détachées abandonnées pour une raison indéterminée dans la forêt de Fresse Sur Moselle et d'avoir du même coup fait le bonheur de deux autres passionnés d'aviation .

_________________
Nous sommes tous des acteurs de l'Histoire
avatar
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1517
Ville : rupt sur moselle
Age : 52
Points : 2006
Date d'inscription : 28/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: C'est un mystère. Non, c est un Fouga. oui mais c'est un mystère quand même

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum