-21%
Le deal à ne pas rater :
TOSHIBA 50UA3A63DG TV 4K UHD – 50″ (126 cm) – AndroidTV – ...
332.62 € 419.00 €
Voir le deal

Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures Empty Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures

Message par yves philippe le Mar 7 Jan 2020 - 18:00

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    C’est un peu par hasard qu’Yves PHILIPPE et Francis FROIDEVAUX se sont mis en quête d’éléments destinés à reconstituer un petit fait de guerre survenu sur le territoire de la Commune du VAL d’AJOL lors du dernier conflit mondial.

               En réalité, ces deux hommes, originaires de la vallée de la Haute Moselle, s’investissaient plutôt sur leur secteur s’étalant de RUPT SUR MOSELLE à BUSSANG où ils se passionnaient à exhumer du passé des petits événements liés à la guerre 39/45.

               A vrai dire, Yves baissait plutôt le nez  au sol à chercher les traces des actions terrestres tandis que Francis de son côté le levait pour observer passionnément les avions de chasse qui traversaient le ciel. C’est bien pourtant ces passions, individuelles jusqu’en 2011, qui se sont mêlées cette année-là pour faire  cause commune.

               Ce duo mis alors à profit ses connaissances de la population locale et des événements qui s’y sont déroulés,  ce qui se révéla rapidement  productif en arrachant de l'oubli moins de deux ans plus tard un accident d’avion survenu sur RAMONCHAMP le 10 Octobre 1944. Cet événement les avaient mis sur la piste d’un second appareil identique, en l’espèce un P-47 Thunderbolt qu’ils avaient vainement recherché sur le hameau de Travexin, où il était pourtant signalé crashé, pour finalement le retrouver …..en Haut de Saône.

               Le produit de leurs investigations, provient du recoupement systématique de trois axes de recherches; -1) La mémoire locale, -2) Les archives, -3) Le terrain.
               Cette démarche leur a permis aussi de reconstituer également une bataille aérienne qui avait mis au tapis trois Messerschmitt 109 sur les communes de St MAURICE  et de FRESSE SUR MOSELLE.

               A l’image d’un labyrinthe, leurs enquêtes leur apportaient à chaque fois de nouveaux éléments qui tantôt précisaient leurs recherches, ou au contraire les orientaient sur d’autres pistes, comme nous allons le voir ci dessous.

               A la faveur d’une pièce d’avion découverte incidemment sur la commune de FOUGEROLLES, une nouvelle enquête avait conduit Yves et Francis à « traîner leurs guêtres » dans les communes limitrophes dont celle du VAL D AJOL. Au cours de ces investigations périphériques, ils avaient été amenés à rencontrer un « ancien » du GIRMONT VAL D'AJOL, Monsieur Albert LAROCHE, lequel les avait renseignés sur un crash d'avion au lieu-dit Outremont, commune du VAL D'AJOL, dont ils n'avaient jamais entendu parler.
               Ce renseignement fut exploité avec brio comme nous allons maintenant vous le relater :

_________________
Nous sommes tous des acteurs de l'Histoire
yves philippe
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1765
Ville : rupt sur moselle
Age : 55
Points : 2332
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures Empty Re: Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures

Message par yves philippe le Mar 7 Jan 2020 - 18:04

Début Janvier 2015, Yves et Francis s’étaient donc rendus à nouveau chez Albert LAROCHE, pour préciser l'information. L'octogénaire avait tenu à les conduire sur les lieux.

               Après quelques kilomètres en véhicule et quelques hectomètres à pied, ils longèrent un petit chemin boueux où nous trois lurons s’y mouillèrent correctement les pieds,(enfin surtout Yves qui était imprudemment en petites baskets de ville), puis  ils parvinrent dans une prairie, à flanc de colline.

« Voilà c'est dans ce coin ci, mais tous a été ramassé, vous ne retrouverez plus rien ici »  leur déclare Albert LAROCHE en leur désignant un pré rempli de feigne.

« Je peux même vous dire que j'y suis venu de nuit. On a tiré une aile jusqu'en bas et on la remonté jusque chez nous sur une charrette tirée par une paire de bœufs. Je ne sais pas ce qu'elle est devenue. D’après mes souvenirs l'avion avait été tiré par les Allemands. Il est venu atterrir là dans la feigne. Le moteur s'est détaché, l'avion s'est coupé en trois. Le pilote était juste blessé, il avait trois côtes cassées je crois. Ce sont les Tabors Marocains qui se trouvaient à la maison DUBREUIL qui l'ont recueilli. C'est un nommé PIERRE qui habite à « l’Arrière », en limite avec FOUGEROLLES qui a récupéré le moteur.
Il vous faudrait prendre aussi attache avec la famille DUCHENE qui exploite toujours la ferme et le   pré ou cet avion s’est planté.» Ajoute-t-il.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Albert Laroche et Francis en pleine contemplation sur les hauteurs du Val d'Ajol.

_________________
Nous sommes tous des acteurs de l'Histoire
yves philippe
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1765
Ville : rupt sur moselle
Age : 55
Points : 2332
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures Empty Re: Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures

Message par yves philippe le Mar 7 Jan 2020 - 18:09

Yves et Francis savent qu'il est inutile de chercher un avion dans la nature si on ne sait pas précisément où il est tombé, d'autant que celui qui serait « planté » à Outremont ne semble pas y avoir laissé le moindre vestige. Maintenant qu'ils ont globalement localisé l'endroit, ils vont pouvoir progresser dans leurs recherches.

Le Mercredi 25 Avril, Yves et Francis entrent en contact avec Maurice DUCHENE. Il était adolescent lorsque l'avion a atterri dans le pré près de la ferme familiale.
«  Oui, cet avion venait du secteur de St DIE. Il avait été mitraillé par les Allemands. Ses réservoirs avaient été perforés. Le pilote n'a eu d’autre solution que de se poser au plus tôt. Il a vu ce pré, il a tenté d'y poser son avion. L'appareil s'est brisé en deux, mais n'a pas été trop endommagé en raison de la nature du sol. Dans le temps, il y avait un étang à cet endroit-là. Le sol gorgé d’eau a amorti le choc.
Vous devriez aller voir mon neveu qui habite toujours sur place, il a dû garder des pièces. Je me souviens qu'une barre provenant de cet avion servait de piquet de jardin.»

Le 13 Avril, une nouvelle escapade ramène nos deux chercheurs à Outremont chez Francis DUCHENE.
« Je n'habitais pas là à l'époque, mais mon père m'en a parlé. Je vais vous montrer précisément l’endroit où l’avion est tombé. On avait récupéré une aile, mais comme on n'en faisait rien, c'est un ferrailleur qui l'a eu par la suite. On avait aussi la vitre du cockpit, mais elle nous a été volée. Elle faisait bien 8 centimètres d'épaisseur, était plate sur les côtés mais  arrondie sur sa partie supérieur.
Le pilote a survécu puisqu'il a même demandé une glace pour se regarder, car il était couvert de boue. Il avait perdu connaissance dans le choc.
J'ai retrouvé la barre dont mon oncle vous a parlé je vous la montrerai tout à l'heure, on va d’abord aller précisément là ou l'avion est tombé.»

Quelques enjambées plus tard, une rapide prospection sur le lieu du crash ne met en relief aucune pièce remarquable. En effet, le sol est tellement tourbeux il est difficile d'y travailler aisément, d’autant que l’endroit précis a fait l’objet de travaux d’irrigation par les services communaux.
Par contre, en périphérie de cette zone, dans des friches, Francis trouve une belle pièce de fuselage, tandis qu'Yves extrait du sol un petit morceau d’aluminium recouverte de sa peinture d'origine.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 Vue des débris découverts le 13 Avril 2015 à Outremont

_________________
Nous sommes tous des acteurs de l'Histoire
yves philippe
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1765
Ville : rupt sur moselle
Age : 55
Points : 2332
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures Empty Re: Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures

Message par yves philippe le Mar 7 Jan 2020 - 18:12

« C'est dommage, vous seriez venus quelques années plus tôt, mon père vous aurait tout raconté » s'exclame Francis DUCHENE

« Malheureusement, cette réflexion-là, on l'entend régulièrement, c'est pour cela qu'il est urgent de travailler sur ces anecdotes maintenant » lui répond Yves.
« Venez, on va aller voir le piquet de fil à linge » Ajoute Monsieur DUCHENE.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Vue du « Piquet à linge »

_________________
Nous sommes tous des acteurs de l'Histoire
yves philippe
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1765
Ville : rupt sur moselle
Age : 55
Points : 2332
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures Empty Re: Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures

Message par yves philippe le Mar 7 Jan 2020 - 18:14

« Mais, tant que j'y pense, il y a sept ou huit ans, Monsieur Serge LETANG qui habite à SANCHEY était venu voir papa au sujet de cet avion-là. Il avait pris des notes sur un grand cahier. Vous devriez aller le voir, il pourrait peut-être vous les communiquer » précise Francis DUCHENE

De retour à RUPT SUR MOSELLE, du temps de midi, Yves démarre une prospection téléphonique et parvient a joindre Monsieur PIERRE par téléphone, celui là même qui aurait détenu le moteur de l'avion.

«  Oui, effectivement, on a bien ramené le moteur de cet avion à la maison. Mais ce moteur a été ferraillé un an plus tard. J'avais sept ans à l’époque, alors mes souvenirs sont diffus. Je ne me souviens même plus comment était fait ce moteur, c'est vous dire !.
Par contre, je crois me souvenir d'avoir entendu dire que le pilote parlait Anglais. Je dois voir quelqu'un dimanche prochain, je lui en parlerai. Si j'ai du nouveau la dessus, je vous appellerai. »

A l'issue de cette conversation, Yves prend attache avec Monsieur Serge LETANG. Le nonagénaire étant fort occupé, le rendez-vous ne pourra se faire à SANCHEY que le 21 Mai à 09h30. Ce jour là, à l'heure dite, une conversation de passionnés se déroule.

Après une recherche dans ses différentes archives, Monsieur LETANG sort son « grand cahier » et leur communique les informations suivantes :

« Pour ce qui est de l'avion d'Outremont, il s'agit d'un Spitfire de reconnaissance. Il était allé sur la région de Bruyères où il avait été mitraillé par les Allemands.
Sur le trajet retour, à court de carburant, le pilote a décidé de se poser dans ce qu'il croyait être un champ. Il a sorti son train atterrissage mais comme le sol était spongieux, l'avion s'est brisé en plusieurs morceaux.
C'était en Novembre. Le pilote était Français, il avait 32 ans. Il a été recueilli par ALLAL El Bidel, un Sergent du 2eme Groupement de Tabors Marocains qui était basé dans ce secteur.
A l'Issue, ce pilote a pu regagner LUXEUIL où son escadrille était basée. C'est tout ce que je peux vous dire sur cet avion-là ».

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Francis, en compagnie de Serge LETANG

_________________
Nous sommes tous des acteurs de l'Histoire
yves philippe
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1765
Ville : rupt sur moselle
Age : 55
Points : 2332
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures Empty Re: Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures

Message par yves philippe le Mar 7 Jan 2020 - 18:24

« Si c’est un Spitfire Français de reconnaissance, on devrait finir par en retrouver la trace, a fortiori  si il était basé à LUXEUIL » déclare Francis.

               De retour chez lui, comme à son habitude, ce dernier se plonge dans sa bibliothèque. Quelques jours plus tard il envoie un document à Yves.

               « Tiens regarde, il y a des points communs avec notre affaire. Si on tient compte des erreurs qui sont régulièrement relevées dans les archives, ça pourrait coller » lui écrit-il.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Extrait de la page 122 du livre de Daniel DECOT «  Pilotes Français sur l’Alsace et l’Allemagne »

«  Et sur Histavia 21, tu trouveras aussi ça » précise t-il.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Nous sommes tous des acteurs de l'Histoire
yves philippe
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1765
Ville : rupt sur moselle
Age : 55
Points : 2332
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures Empty Re: Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures

Message par yves philippe le Mar 7 Jan 2020 - 18:25

« Nous avons bien retrouvé Le Lieutenant SHELTON à cinquante kilomètres au Sud-Est de l’endroit où le rapport de perte l’avait donné comme crashé, dans la même logique ce Lieutenant SAINFLOU a pu tomber 100 kilomètres au Nord de BESANCON. Qu’est-ce que 100 kilomètres à 400 kilomètres heure ? Un quart d’heure de vol, tout au plus. » Lui répond Yves

« Deux ailes perdues, atterrissage forcé dans un champ suite panne d’essence, pilote blessé et avait de la terre plein les yeux, récupéré par une unité d’Afrique, ça fait quand même quelques point communs. De plus rien ne dit que la population ne fait pas confusion avec la mission du P-47 du Lt Robert BOOTH, crashé au GIRMONT VAL D'AJOL qui lui allait effectivement sur BRUYERES » avance Francis.

« On va tenter de creuser du côté de ce pilote, peut être trouvera t-on quelque chose » ajoute Yves.

Yves se met donc en quête de retrouver ce pilote de Spitfire sur internet. Après quelques interrogations il trouve un nommé Pierre SAINFLOU qui était pilote sur ce type d’appareil lors du dernier conflit mondial. Cet aviateur a même publié un livre sur sa vie pendant la guerre. Yves en fait part à Francis qui le jour même achète sur internet le livre « D’une guerre à l’autre » relatant le mémoire de Pierre SAINFLOU.

Quelques jours plus tard, Yves envoi l’email suivant à Francis : « J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle. La bonne c’est que les militaires des régiments de Chasseurs d’Afrique étaient effectivement dans notre région le 09 Novembre. La mauvaise c’est que Pierre SAINFLOU est né en 1917, donc il avait 37 ans en 1944 alors que Serge LETANG avance 32 ans pour ce pilote».
« Ce qui est étrange c’est qu’ils aient relevé l’âge du pilote mais pas son nom » lui répond Francis.

_________________
Nous sommes tous des acteurs de l'Histoire
yves philippe
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1765
Ville : rupt sur moselle
Age : 55
Points : 2332
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures Empty Re: Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures

Message par yves philippe le Mar 7 Jan 2020 - 18:28

Le Jeudi 25 Juin, une nouvelle escapade est opérée sur le VAL D'AJOL dans le but de contacter de nouveaux témoins éventuels des faits. En effet, Monsieur Francis DUCHENE avait fait savoir que Jean Claude VIAL, son voisin détiendrait encore quelques pièces de cet avion-là.
Monsieur VIAL est opportunément rencontré près de chez lui, juché sur son tracteur alors qu’il revient de fenaison. Francis DUCHENE fait les présentations et aussitôt une conversation passionnée se déroule en bordure du chemin de la Grande Côte.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

(De gauche à droite) Francis DUCHENE, Jean Claude VIAL, Francis FROIDEVAUX, échangeant à propos de l’avion d’Outremont.

_________________
Nous sommes tous des acteurs de l'Histoire
yves philippe
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1765
Ville : rupt sur moselle
Age : 55
Points : 2332
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures Empty Re: Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures

Message par yves philippe le Mar 7 Jan 2020 - 18:30

« Ben, écoutez, vous avez deux minutes ? Je crois qu’il me reste encore quelques morceaux de cet avion la dans le grenier de l’appentis là ». Annonce Monsieur VIAL

Yves et Francis n’en croient pas leurs oreilles. Quatre minutes plus tard, ils se retrouvent à « farfouiller » dans les combles d’une vieille grange. Ce ne sont pas deux ou trois, mais cinq pièces en aluminium qui sont extraites d’un amoncellement de manche de faux, de vieilles bobines en bois, de planches vermoulues.

Ces pièces présentent l’avantage d’être d’une grosseur conséquente, ce qui permettrait une éventuelle identification par un spécialiste.
«Ça, on dirait la barre d’un volet de profondeur avec sa rotule, ça on dirait une partie du capot moteur, ça c’est sûrement un profil d’aile … » se disent Yves et Francis

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vue des nouvelles trouvailles du 26 Juin, dont, en haut à gauche, ce qui pourrait être une partie du capot moteur

_________________
Nous sommes tous des acteurs de l'Histoire
yves philippe
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1765
Ville : rupt sur moselle
Age : 55
Points : 2332
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures Empty Re: Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures

Message par yves philippe le Mar 7 Jan 2020 - 18:31

« On pourrait aller voir les CHARPENTIER qui habitent là, je sais que des pièces de l’avion avaient été stockées là à l’époque ». S’exclame M. VIAL.

Cinq minutes plus tard, une conversation s’ouvre avec Monsieur et Madame CHARPENTIER.
« Mes pauvres ! Vous auriez dû venir bien plus tôt, j’en avais plein le grenier. Les pièces étaient là lorsque j’ai acheté la maison qui n’avait pas été débarrassée. Il y avait le berceau moteur, des pièces de fuselage. Il y avait même une cocarde dont les couleurs étaient inversées aux nôtres.
Des gens disaient que c’était un avion Italien. Moi, je ne suis pas de la région, je ne fais que de vous répéter ce que j’ai entendu dire. Il me reste encore une pièce de cet avion là, mais elle ne vous dira pas grand-chose du fait que je l’ai transformée en porte de four à pain.
Tout le reste, je l’ai donné à des collectionneurs il y a une trentaine d’années».

A ces mots, Yves et Francis se regardent machinalement. Ils ne se disent rien mais ils se comprennent parfaitement. En effet, ils sont habitués à entendre ce genre de propos. Un sentiment de rage et de colère sourde qui leur démontre qu'une fois de plus, ces collectionneurs n'ont vu en ces pièces qu'un intérêt purement personnel. Exit l'histoire locale. Paradoxalement ce sentiment les incite encore plus à continuer a chercher, à fouiner, à questionner, à étudier, à comparer, jusqu'à ne plus avoir d'avion à chercher.

_________________
Nous sommes tous des acteurs de l'Histoire
yves philippe
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1765
Ville : rupt sur moselle
Age : 55
Points : 2332
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures Empty Re: Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures

Message par yves philippe le Mar 7 Jan 2020 - 18:33

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Vue du morceau de fuselage transformé en objet utilitaire
(Tôle d’aluminium d’une épaisseur de 3 millimètres environ.)


« Tant que j’y pense, il faudrait que je demande à mon neveu, il avait récupéré une partie du train d’atterrissage. Il me semble qu’il l’a revendu à des Anglais » ajoute Jean Claude VIAL.

« Tant que j’y pense aussi, ma femme m’a rappelé que j’avais aussi utilisé une barre de cette avion là pour faire une barre de traction d’un vieux râteau faneur » surenchéri Francis DUCHENE.

La fin de cette balade matinale se termine à Outremont, où après avoir traversé péniblement, à l'azimut, trois cent mètres de pré tourbeux en friches, Yves et les deux Francis « redécouvrent » le râteau faneur en question, abandonné là depuis fort longtemps.

« Voilà la bête, elle n’est plus toute jeune celle-là ! Elle devrait même se trouver dans un musée. » S’écrie Francis DUCHENE en écartant les friches avec un bâton.

« Effectivement, c’est une belle pièce de collection, surtout la barre d’attelage » lui répond Yves avec malice.

Une inspection en règle de la barre d’aluminium qui a été adaptée sur l'engin agricole est effectuée. Plusieurs clichés photographiques sont réalisés afin de servir de support à une prochaine comparaison sur internet dans des sites de restauration d'avions anciens.

_________________
Nous sommes tous des acteurs de l'Histoire
yves philippe
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1765
Ville : rupt sur moselle
Age : 55
Points : 2332
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures Empty Re: Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures

Message par yves philippe le Mar 7 Jan 2020 - 18:36

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Vue de l’adaptation qui est faite de la pièce d’avion sur le vieux râteau faneur

Sur le trajet retour qui les ramène sur la vallée de la Haute Moselle, Yves et Francis dissertent:
« C’est étrange cette histoire d’avion Italien dont nous parlait Monsieur CHARPENTIER » déclare Yves.
« D’autant que les couleurs de la cocarde Italienne ne sont pas inversées par rapport à la nôtre, seul le vert replace le bleu » répond Francis.
« Et si la partie du train d’atterrissage a été rachetée ensuite par des anglais, c’est peut-être aussi parce que nous sommes bel et bien sur un Spitfire » rétorque Yves.
« Je vais nettoyer les pièces de Jean Claude VIAL, on verra bien ce que ça donne » Ajoute Francis.
« Oui, mais tu as vu sur ce qui semble être le capot moteur, il y a une inscription faite au marqueur noir. C’est écrit « Coolant », à mon avis, ce n’est pas un terme Italien » reprends Yves.

Effectivement, de retour à domicile, une petite recherche sur internet fait apparaître que le terme « Coolant » veut dire dans le jargon britannique lié à la mécanique «Liquide de refroidissement».

Par ailleurs, Yves et Francis se livrent de part et d’autre à une étude comparative des pièces découvertes dans la grange de Monsieur VIAL et de celles qui sont accessibles sur internet. Ensuite ils échangent et recoupent le résultat de leurs investigations respectives.
« Salut Francis.  J’ai trouvé une pièce sur un Spitfire qui ressemble au tube qu’on a ramené du VAL D AJOL. Je t’envoie une photo, qu’en penses-tu ? »

_________________
Nous sommes tous des acteurs de l'Histoire
yves philippe
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1765
Ville : rupt sur moselle
Age : 55
Points : 2332
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures Empty Re: Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures

Message par yves philippe le Mar 7 Jan 2020 - 18:39

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Indexation de la barre de pivotement du volet de profondeur

« Salut. Effectivement, ça ressemble. Regarde la photo que je t’envoie, je pense que la tôle incurvée qu’on a correspond à la partie supérieure du fuselage, devant la verrière du cockpit. Il y a la même plaque ronde et les emplacements des loquets d’assemblage. De plus les coloris passent du noir au bleu lorsqu’on descend sur le flanc, ça peut être un indice supplémentaire » lui répond Francis.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Indexation de la tôle de fuselage ou est logée la trappe de visite ronde qui a été Vue chez M. VIAL

_________________
Nous sommes tous des acteurs de l'Histoire
yves philippe
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1765
Ville : rupt sur moselle
Age : 55
Points : 2332
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures Empty Re: Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures

Message par yves philippe le Mar 7 Jan 2020 - 18:43

Le lendemain, Yves écrit à Francis ceci : « Écoute, je crois qu’on est bon pour le Spitfire. Regarde les photos en pièce jointe. J’ai trouvé exactement la même pièce que celle que Francis DUCHENE a adaptée sur son râteau-faneur.»

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

« Oui, reste maintenant à identifier celui qui est tombé à Outremont. Samedi, au meeting de LUXEUIL, on pourra regarder de plus près sur le Spitfire qui sera exposé » lui répond Francis.
« En tout cas, c’est super que ce soit un spitfire, ça nous changera des P-47 Thunderbold et des Messerschmitt 109 sur lesquels on a déjà œuvré. Par ailleurs, ça colle aussi avec la description de la vitre qui a été dérobée au père DUCHENE et dont Francis nous avait fait la description : plate sur les côtés avec le dessus arrondi.» lui répond Yves.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
indexation de la vitre du cockpit dont la forme correspond à celle décrite par Francis DUCHENE

_________________
Nous sommes tous des acteurs de l'Histoire
yves philippe
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1765
Ville : rupt sur moselle
Age : 55
Points : 2332
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures Empty Re: Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures

Message par yves philippe le Mar 7 Jan 2020 - 18:45

Hélas, le plan Vigipirate renforcé rehaussé depuis la veille en raison de la tentative d’attentat de Lyon ne permettra pas à nos historiens d’approcher le Spitfire en représentation à LUXEUIL LES BAINS.
Il convient maintenant de faire aux lecteurs une petite présentation de cet avion de chasse et de son emploi sur le terrain.

Le Spitfire est l’avion de chasse par excellence de la Royale Air Force durant la seconde guerre mondiale.
De conception Britannique par la firme Vickers Supermarine, il est aisément reconnaissable en vol grâce à ses bouts d’ailes arrondis. L’appareil monoplace était initialement doté d’un moteur Rolls-Royce Merlin de 1470 Cv, de quatre mitrailleuses 7.7mm et deux canons de 20mm. Toutefois ce chasseur était aussi utiliser pour faire de la reconnaissance.

Plus de 20 300 appareils furent construits au cours de ses différentes versions évolutives. Ils sont restés en service jusque dans les années 1950. Lors du dernier conflit mondial plusieurs Groupe de Chasse équipés de Spitfires ont composé la Force Aérienne Française Libre (FAFL) comme le GC 1/7 Provence, le GC2/7 Nice ou le Groupe de reconnaissance 2/33 Savoie. Certains de ses avions, suivant l’évolution du front sont arrivés à la base de LUXEUIL LES BAINS dès le 27 Septembre 1944.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Représentation d’un spitfire

_________________
Nous sommes tous des acteurs de l'Histoire
yves philippe
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1765
Ville : rupt sur moselle
Age : 55
Points : 2332
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures Empty Re: Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures

Message par yves philippe le Mar 7 Jan 2020 - 18:47

Le 30 Juin, Francis envois un document à Yves par email : «  Ca y est, j’ai reçu le livre de SAINFLOU. Sa version présente quelques variantes avec ce qui est écrit sur les forums ou dans le livre d’Alain DECOT.  SAINFLOU ne fait aucune allusion à une cabane qu’il aurait pulvérisée dans son crash. Par contre il dit avoir été recueilli par des soldats d’un régiment de Tirailleurs Algériens. Il ne précise pas l’endroit où il s’est crashé mais a été hospitalisé à BESANCON. »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Extrait du livre de Pierre SAINFLOU «  D’une Guerre à l’autre » où il fait part de sa mésaventure du 09 Novembre 1944.

_________________
Nous sommes tous des acteurs de l'Histoire
yves philippe
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1765
Ville : rupt sur moselle
Age : 55
Points : 2332
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures Empty Re: Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures

Message par yves philippe le Mar 7 Jan 2020 - 18:50

Nous savons que la commune du VAL D'AJOL a été libérée progressivement à partir du 18 Septembre 1944 par les troupes Américaines. Ensuite ce village servit de base arrière aux Goums du début du mois d’Octobre jusqu’au printemps 1945.
Il ne semble pas que les soldats des Régiments de Tirailleurs Algériens y ont séjourné, pas plus d’ailleurs que dans la région de BESANCON à la date du 09 Novembre 1944. Devant l’absence de recoupement, Yves entreprend de passer les après-midis caniculaires de Juin pour faire des recherches spécifiques sur les pilotes Français de Spitfire. Il établit un tableau comportant quatre colonnes correspondant aux trois groupes de chasse : le 1/7 Provence, le 2/7 Nice, le 1/3 Corse et au Groupe de reconnaissance « La Mouette » qui étaient équipés de Spitfires. Ensuite il liste dans chacune de ces colonnes les noms des pilotes qui y sont attachés. Enfin, il fait des recherches spécifiques sur chacun de ces aviateurs.

Ces recherches l’incitant à « surfer sur la toile », il trouve un listing recensant des accidents aériens entre le 01/01/1943 et le 08/05/1945. Ensuite il cible les différents Spitfires impliqués et découvre que le 16 Décembre 1944, le Sergent Edmond CARAGUEL a eu un problème à 5 Kilomètres au Nord Est de LUXEUIL LES BAINS les bains. Il trouve même un récit, intitulé « Whisky », publié en 2010 par Jean Michel FERRARI où il relate la vie du personnel au sol sur la Base se LUXEUIL LES BAINS entre Septembre et Décembre 1944. Une scène rattachée au pilote CARAGUEL fait état de ceci : ( Cf pages 30 et 31) :
« Cf Page 30( …) S’il y eut peu de missions, pourtant deux au moins furent payantes. La première se solda par deux victoires : Un « Messer » (qui obligea notre pilote Le Lieutenant REBIERE à court d’essence, à se poser prés de DOLE. 
Cf Page 31,(suite)et…un «Mustang» Américain ; Le « Yankee » ne fut pas très heureux lorsqu’on alla le chercher dans le bois, où il était tombé après son éjection. A la seconde, le Commandant d’Escadre resta accroché à une cheminée d’usine, près d’une gare allemande. Et au cours d’un retour de mission, le Sergent CARAGUEL dut «se crasher»avant de pouvoir revenir au «port» à cause d’une simple panne… d’essence ! (…) »

_________________
Nous sommes tous des acteurs de l'Histoire
yves philippe
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1765
Ville : rupt sur moselle
Age : 55
Points : 2332
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures Empty Re: Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures

Message par yves philippe le Mar 7 Jan 2020 - 18:51

Évidemment, Yves s’empresse de faire part de ces informations à Francis et entreprend de faire des recherches spécifiques à ce pilote. A l’aide des « pages blanches » sur internet, il établit un listing par département des familles CARAGUEL puis commence un démarchage téléphonique où il explique, et ré-explique inlassablement le but de sa démarche.

Le 28 Juillet, il entre en communication avec Mme Stéphanie CARAGUEL, demeurant dans La Loire. Cette dame lui communique les coordonnées de sa grand-mère. Cette dernière personne, veuve Roger CARAGUEL est la belle-sœur d’un nommé Edmond CARAGUEL qui était pilote dans l’armée de l’air Française lors du dernier conflit mondial.

Contactée à son tour, Josiane CARAGUEL confirme à Yves que le frère de son mari lui avait confié avoir eu un accident avec son avion pendant la guerre. Elle précise que malheureusement, son mari, Roger CARAGUEL est décédé en Avril 2015. Toutefois, ne sachant en dire plus pour l’instant, elle prend les coordonnées d’Yves et l’assure qu’elle le recontactera après avoir pris attache avec son neveu, le fils du pilote en question, qui vit actuellement au Portugal.

Yves et Francis ont pour habitude de confirmer le renseignement, et ne pas prendre pour argent contant la première information qui leur est communiquée. Aussi, Francis de son côté, entame une enquête similaire, mais en activant ses différents contacts, lesquels sont « plus que spécialisés » dans l’aéronautique. Stéphane MURET, l’un d’entre eux, lui répond coup sur coup ceci :

« Bon, y'a du boulot en perspective : Spitfires perdus autour de LUXEUIL en 
décembre 1944 : Dans l'ordre date, localisation, type, code, unité, pilote :

02/12/1944 Environs Luxeuil Mk IX MA574 GC 1/7 Provence S/Lt Jean Ratel
MA503 GC 1/7 Provence S/Lt Raymond Rallet

16/12/1944 5km NE Luxeuil Mk IX MJ986 GC 1/7 Provence Sergent Edmond Caraguel
23/12/1944 Environs Luxeuil Mk IX MJ 712 GR 2/33 Savoie S/Lt Paul Gehant
24/12/1944 Environs Luxeuil Mk IX BS344 GC 2/7 Nice Sgt Chef Jacques Carrier
29/12/1944 Environs Luxeuil Mk IX PT454 GC 2/7 Nice Capitaine Henry Jeandet
30/12/1944 Environs Luxeuil Mk IX MA244 GC 2/7 Nice Lieutenant Marcel Loubet

Localisation bien sûr vagues mais ce sont tous les appareils de ce type 
perdus sur le secteur entre le 1er et le 31/12/1944. Le tiens doit être 
dans le lot.
A bientôt Stéphane »

Puis, dans un émail ultérieur, Stéphane communique ceci :

« Encore quelques infos tirés de mes archives : 
Tu peux éliminer le 23/12 (Géhant), accident à l'atterrissage sur piste de Luxeuil. 
Idem 24/12 Carrier, mise en pylône sur piste de Luxeuil. Le pneu droit avait explosé au décollage et l'atterrissage du BS344 a été un peu délicat. 
Idem 31/12 Loubet, accident à 10h05 sur piste de Luxeuil, une seule jambe de train sortie. Appareil légèrement endommagé

Il te reste Caraguel : Crash dans un pré vers Luxeuil à 13h15, pilote grièvement blessé. Appareil détruit. Avait décollé avec les pilotes suivants (Dorance, Ratel, Beauprés, Girard, Rebière, Boilleau, Poncet, Koechlin, Moulinier, Leroy et de Montrachy) pour mission N° 670 à 11h45. 

Rien pour l'instant sur Ratel et Rallet» 

_________________
Nous sommes tous des acteurs de l'Histoire
yves philippe
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1765
Ville : rupt sur moselle
Age : 55
Points : 2332
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures Empty Re: Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures

Message par yves philippe le Mar 7 Jan 2020 - 18:54

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Encadré d'Edmond Caraguel lors de sa formation aux Etats Unis

A l'issue de ces recherches spécifiques au Spitfire tombé à Outremont, notre duo de chercheurs végéta quelques mois sur le sujet, fautes d'informations complémentaires.
Toutefois, Yves et Francis n'étaient pas restés les bras ballants puisqu'ils avaient mis ce moment de latence pour investiguer sur le crash d'un avion Allemand tombé sur les hauteurs de GERARDMER début Janvier 1941. La chance étant avec eux, ils étaient parvenus a élucider cette affaire avant la fin de l'année 2015 en identifiant la mission et les quatre occupants de ce JUNKER-88.

Le Dimanche 04 Janvier 2016, un message laissé sur le téléphone portable professionnel d'Yves disait ceci : « Bonjour Monsieur PHILIPPE, Régis CARAGUEL à l'appareil. Je ne vous ai pas oublié. Je suis de passage à PARIS, ma famille m'a bien fait part de vos recherches concernant mon père et de l accident qu'il aurait eu dans votre région. Je vous rappellerai dans la soirée ou demain et nous discuterons sans problème de tout cela. Voilà, bonne journée au revoir ».

Hélas, pour des raisons techniques, Yves ne pris connaissance de ce message que le mercredi 07 Janvier. Il tenta vainement de reprendre contact avec Monsieur CARAGUEL et du se contenter de lui laisser à son tour un message sur son répondeur téléphonique.

Il fit part également de ce contact à Francis tout en lui souhaitant ses bons vœux pour la nouvelle année.

« Positivons, même si tu ne l'as pas eu au téléphone, le fils CARAGUEL t'as rappelé, ce qui veut dire que cette piste n'est pas fermée » Lui répond Francis.

_________________
Nous sommes tous des acteurs de l'Histoire
yves philippe
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1765
Ville : rupt sur moselle
Age : 55
Points : 2332
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures Empty Re: Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures

Message par yves philippe le Mar 7 Jan 2020 - 18:56

Quelques jours plus tard, Francis communique à Yves quelques informations complémentaires qu'il avait glané au VAL D'AJOL :

« J'ai vu Monsieur Pierre COLNOT. Il m'a dit que son père avait fabriqué un cache moteur pour sa tronçonneuse avec le cône d'hélice. Il se souvient avoir vu l'avion tomber depuis Moyenmont où il habitait.. Selon lui c'était en fin d après midi.

J'ai pris aussi contact avec le neveu de Jean Claude VIAL. Il m'a dit qu'il avait eu aussi la porte d’accès au cockpit de l'avion. Il a aussi précisé que dans le grenier des CHARPENTIER, il y avait la queue du fuselage et la présence d'une cocarde. Il n'a pas su me dire si c'était une cocarde Française ou Anglaise. 
Ça confirme donc que c'est bien un Spitfire puisque c'était le seul avion qui avait ce type de porte pour accéder dans l'appareil » 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vue de la porte spécifique aux Spitfire

_________________
Nous sommes tous des acteurs de l'Histoire
yves philippe
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1765
Ville : rupt sur moselle
Age : 55
Points : 2332
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures Empty Re: Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures

Message par yves philippe le Mar 7 Jan 2020 - 18:57

Fin Janvier Yves écrit une lettre à Régis CARAGUEL où il lui communique toutes ses coordonnées, dans l'espoir que ce dernier le contacte à nouveau. C'est chose faite le 11 Février au soir où une conversation passionnée s'engage :

« Mon pauvre Monsieur PHILIPPE, mon père Edmond CARAGUEL n'était pas un homme qui se confiait facilement. Il ne nous a jamais parlé, ou tres peu, de son passé de pilote pendant la seconde guerre ou celle d'Indochine. Nous ne savons rien sur cette période là. Nous savons simplement qu'il en a parlé un peu à un de ses amis de l'époque, qui était un motard de la Gendarmerie en retraite. Ce motard se nommait Edmond LASSINE, il devait demeurer du côté d’ANGOULEME, je ne connais par l'orthographe précise de son nom. Il semblerait qu'il lui a dit qu'il s'était fait «tanker » dans l'Est de la France, mais c'est la seule chose que l'on nous a rapporté. 
Mon père a poursuivi sa carrière de pilote, il était commandant de bord sur DC10. Je me souviens toutefois qu'un jour alors que nous étions allés à LA FERTE ALLAIS, il avait vu un Spitfire voler. Il était allé parler avec un ancien mécanicien qui œuvrait sur ce type d'appareil. Il semble certain qu'ils ont eu un ami commun. Je n'ai aucune idée de qui ça pourrait être, un autre pilote de Spitfire vraisemblablement.
Lorsque je reviendrai sur Paris, je regarderai à nouveau dans les affaires que j'ai gardé de mon père, mais j'ai peur de vous décevoir, par contre je pourrai vous envoyer une photo ou deux de lui, si vous voulez. »

_________________
Nous sommes tous des acteurs de l'Histoire
yves philippe
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1765
Ville : rupt sur moselle
Age : 55
Points : 2332
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures Empty Re: Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures

Message par yves philippe le Mar 7 Jan 2020 - 18:57

Comme on le voit, la source d'information familiale tant espérée par notre binôme venait de se tarir d'elle même, ou presque puisqu'elle laissait encore le faible espoir de retrouver Edmond LASSINE et le mécanicien sur Spitfire, lesquels étaient susceptibles de détenir encore des informations en lien avec les faits.

Grace à internet, Yves, après un nouveau porte à porte téléphonique dont il est maintenant coutumier, parvient à joindre la famille LASSINE. Les propos de Régis CARAGUEL lui sont confirmés, malheureusement, s'agissant de confidences très anciennes, il n'est pas possible de les préciser.

L'ultime tentative à l'égard de l'Aérodrome Jean baptiste SALIS sis à LA FERTE ALLAIS lui fait savoir qu'il faut patienter jusqu'au 1er Mars, date de réouverture du musée.

Yves décide donc de laisser temporairement de côté les recherches relatives au pilote et de se pencher sur l'avion. De part l'information communiquée par Stéphane MURET, il sait que l'accident survenu au Sergent CARAGUEL concernait le Spitfire MK IV sérial MJ-986.
Des recherches spécifiques à ce numéro de série montre sur plusieurs sites internet que cet avion avait appartenu précédemment au 403eme escadron de la Royal Air Force. Par la suite il a été transféré en Avril 1944 au 328eme escadron de la RAF qui était constituée par les équipages Français de l'Escadron de chasse 1/7 Provence.

Le 16 Février 2016, Yves et Francis se rendent à nouveau chez Serge LETANG à SANCHEY dans le cadre de nouvelles recherches relatives à un P-47 Thunderbolt susceptible d'être tombé sur la région d'EPINAL. A cette occasion, ils sont amenés à aborder à nouveau le cas du Spitfire d'Outremont. Serge leur permet de faire quelques clichés photographiques de ses recueils de témoignages relatifs à ses recherches sur les crashs d'avions, obtenus en 2008/2009.

_________________
Nous sommes tous des acteurs de l'Histoire
yves philippe
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1765
Ville : rupt sur moselle
Age : 55
Points : 2332
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures Empty Re: Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures

Message par yves philippe le Mar 7 Jan 2020 - 18:58

Cette démarche permet de retranscrire textuellement les informations collectées à l'époque auprès du père de Francis DUCHENE» :
 Mr ANDRE DUCHENE – 1920 -15-08 . OUTREMONT No 8 Ro
Tombé Novembre 1944 ( Année barrée avec mention « bien plus tard » Ndr), à 150 mètres de la ferme ( Spitfire), retournait à la base de LUXEUIL ( 3 avions), pilote Français de 32 ans.
Avait été mitraillé dans la Région de BRUYERES.
L'avion avait quatre mitrailleuses de deux canons. Est tombé à court de carburant dans un pré humide à 150 mètres de la ferme de M. DUCHENE. Si le pilote n'aurait pas sorti son train d’atterrissage, il n'aurait pas culbuté.
Le pilote a été dirigé vers la base de LUXEUIL. L'armement a été démonté et emporté également vers cette base.
1ere mention marginale : Goumier ALLAL EL Biedl – Sergent – 2eme GTM 
2eme mention marginale : concerne un autre appareil de la base de LUXEUIL en exercice après la guerre »

Le 07 Mai 2016, Yves reçoit avec émoi un colis postal expédié par Monsieur Régis CARAGUEL.
Dans ce colis figure, l'état signalétique des services d'Edmond CARAGUEL, deux carnets de vol, le brevet de pilote N° 30.167, plusieurs photos , un extrait du registre des constatations pour blessure en service aérien commandé, une citation à l'ordre de l'aviation de chasse, une citation à l'ordre de l'Escadre aérienne, un état des décorations, et quelques autres documents militaires ayant attrait aux qualités remarquables du pilote.

La vue de ces documents impliqua immédiatement une priorité absolue, à savoir l'analyse urgente et détaillée de ces archives que les services postaux avaient bien voulu déposer un matin dans une boite aux lettre de Rupt Sur Moselle.

Cette analyse venait confirmer les écrits de Jean Michel FERRARI, préciser la nature de ses blessures du pilote et préciser qu'Edmond CARAGUEL fût hospitalisé successivement dans les hôpitaux de LURE, DIJON et CLERMONT à la suite du crash.

_________________
Nous sommes tous des acteurs de l'Histoire
yves philippe
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1765
Ville : rupt sur moselle
Age : 55
Points : 2332
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures Empty Re: Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures

Message par yves philippe le Mar 7 Jan 2020 - 19:01

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Extrait de l'état signalétique des services d'Edmond CARAGUEL où il est fait allusion à son hospitalisation à LURE, apres son crash du 16 Décembre 1944

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Extrait du Registre des constatations

_________________
Nous sommes tous des acteurs de l'Histoire
yves philippe
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1765
Ville : rupt sur moselle
Age : 55
Points : 2332
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures Empty Re: Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures

Message par yves philippe le Mar 7 Jan 2020 - 19:04

Évidemment, ces derniers éléments n'apportent pas la preuve manifeste que c'est bien Edmond CARAGUEL qui a fait une cascade dans le pré tourbeux d'Outremont, néanmoins ils venaient tout de même écarter du même coup les autres prétendants à ce titre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Edmond CARAGUEL (à droite) et le « Mécano » devant un « Spit » à LA FERTE ALLAIS ( Archives Regis Caraguel)

_________________
Nous sommes tous des acteurs de l'Histoire
yves philippe
yves philippe
MODERATEUR
MODERATEUR

Nombre de messages : 1765
Ville : rupt sur moselle
Age : 55
Points : 2332
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures Empty Re: Un Spitfire se crash au Val d'Ajol, le Sergent Caraguel s'en sort avec des blessures

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser